Moi après mois : Janvier 2018

Ce rendez-vous a été instauré par Mokamilla. Afin de raconter à demi mots (ou non) le mois écoulé.

 

janvier_005

« On se rappelle son premier amour parce qu’il montre, il prouve qu’on est capable d’aimer et d’être aimé, que rien dans ce monde n’est mérité si ce n’est l’amour, que l’amour est à la fois le moyen de devenir une personne et la raison pour laquelle on la devient » Tortues à l’infini – John Green / Cette journée d’achats frénétiques / Joli sac, jolis livres et jolis making tape /

26240919_10155632231394818_4194832968767994343_o

Et ne jamais oublier mes Autres ❤ / Cette licorne juste parfaite / Recevoir de jolies cartes de voeux de mes Adorées / Décider d’épurer mes voeux de l’année prochaine / Extinction de voix et ces patients qui chuchotent avec moi / Et celui qui me proposait même ses pastilles pour la gorge / « Anne with an E », ma nouvelle série doudou /  ♥♥ Winter ♥♥ / My new crush / Une formation au TOP / Ce cadeau parfait de ma Chouchoute / Ceux qui me connaissent si bien et me mettent du baume au coeur / Pot de départ et doux petits mots /  Ce we au travail avec l’équipe parfaite / Découvrir chaque jour une nouvelle citation /

Le toucher dans les soins / Profiter de mes Amis / Ces photos que j’aime recevoir  / La bonne nouvelle pour Notre Dame des Landes et être tellement heureuse pour Lui, pour Eux qui se sont battus pour cette belle issue / “On court après le bonheur, et l’on oublie d’être heureux.” François Cavanna / Cet étudiant ému aux larmes par son rapport de stage plus que positif / Mes cartes qui voyagent avec Eux /

20424186_10160107510520722_3340387990306910726_o

Etre sereine / Celle avec qui je parlais beaucoup sieste / Aller de théorie en théorie / Cette nouvelle chef qui déchire / Et n’avoir aucun regret / Celui qui réapparaissait après 6 ans de silence et ne me donnait pas envie de donner suite / qui m’offrait un cadeau de Noël parfait / « Success is not final, failure is not fatal: it is the courage to continue that counts » Winston Churchill / Découvrir enfin l’Amie Prodigieuse / DreamerEliza et ses monstres /

26730604_10155688445564818_5547052283592381335_n

Prendre un train / Se dire qu’on va se reposer / Et puis finalement lire Flow / « Papa c’est une boîte de camembert » / Offrir quelques cadeaux et en recevoir / Marcher / Flâner / Tricoter / Tournage et enfant adoptif pour quelques minutes / La poupée Emilie / Et avoir « 2 Emilie ce we, une grande et une petite » / Les heures sombres et sombrer un peu vue l’heure / Mickaël l’animateur / Alix qui n’aiment pas les garçons parce qu’ils « font la bagarre » (sauf papa et Mickaël évidemment) / pizza raclette glace framboise bonbons / « Le meilleur moyen d’apprendre, c’est la contagion du bonheur que procure la lecture » Gilles Legardinier / Messe au son des guitares, piano et voix / La Seine en crue / Prendre des idées repas / Cette église qui possède son bar sous terrain et ses citations en anglais /

27356410_10155697351884818_3541663859503861193_o

La culotte suspendue / Des poupées tricotées pour Necker / Les « Emilie » « Emilie » « Emilie » des filles / Voir son ventre bien arrondi et lancer les pronostics / Celle qui était chanteuse lyrique et Celle qui venait de publier son 1er roman / Vouloir une light box et commander…autre chose / Un mug au top / Essayer des parfums / Les regarder dessiner / La politesse qui se perd / Patinoire du dimanche matin avec vraiment de la bonne musique, et un casque licorne / Des gommettes et des livres / Arc-en-ciel en ciel parisien / MJP qui fête ses 1ans de survie / Ne pas plaire à tout le monde /

« Les choses auxquelles on tient le plus sont celles qui laissent les plus grands trous »  Eliza et ses monstres – Francesca Zappia / Un blog clairement à l’abandon livresque… à part pour le Moi après mois! / Mais chroniquer sur Goodreads / Plan B / Celui qui nous abandonnait et nous brisait le coeur / Cette attente de la fin pour Elle… / L’histoire de Tout le monde – Quelqu’un – Chacun – et Personne / Celle qui me taguait sur les publications livresques et me faisait beaucoup sourire / “Soyez ce que vous voudriez avoir l’air d’être.”  Lewis Carroll / Lire, as always / Tricoter of course / Fêter des anniversaires / Être défiée pour publier des photos en Noir & Blanc /

Des cris et des bruits au dessus de chez moi / Et à 3h30 du matin imaginer le pire / Relever un défi / Aller au Bal des Ardents pour L’écouter / L’exil des surréaliste / Les caméras qui s’invitent au travail pour l’administration des bactériophages et devoir donner de sa personne / Cocktail Time en bonne compagnie pour clôturer ce joli premier mois de l’année /

27173835_10155708805829818_5017764054841062958_o

Et puis tout ce que je ne dis pas, car j’en dévoile déjà bien assez….

 

fevrier

Publicités
Publié dans Moi après mois, Tranches de vie... | Tagué , , , , | 1 commentaire

Moi après mois : Décembre 2017

Ce rendez-vous a été instauré par Mokamilla. Afin de raconter à demi mots (ou non) le mois écoulé.

tumblr_lcpxc0lUum1qdrj21o1_500_large

 

Ces we qui sont parfois longs au travail en fonction de qui tu es accompagné / La maladie et les copines qui proposent des ajouts d’alcool à mes boissons / Mais définitivement préférer le thé SANS le rhum! / Ecrire mes cartes de Noel /

24879763_10155554255249818_9016861137943907848_o

Ceux qui étaient émus / Découvrir Whitney G / Les pubs Intermarché qui me font verser quelques larmes / Envahissement de paillettes, stickers et masking tape / Grand Corps Malade / Tenir sa main et la sentir trembler… / Ne pas savoir combien de temps il lui reste vraiment… et en profiter /

20171214_182456

Celui qu’on pouvait laisser de coté dans un coin car il n’est pas Bébé / Les « He les gars » de Max / Chocolats chauds et sablés / Max qui se jette à corps perdu dans la neige. Au sens littéral / Cuisiner les soirs /

24173970_10155537847019818_8393251556770668590_o

La perte d’un grand Homme / « Ne vous laissez pas abuser. Souvenez-vous de vous méfier. Et même de l’évidence: elle passe son temps à changer. Ne mettez trop haut ni les gens ni les choses. Ne les mettez pas trop bas. Non, ne les mettez pas trop bas. Montez. Renoncez à la haine: elle fait plus de mal à ceux qui l’éprouvent qu’à ceux qui en sont l’objet. Ne cherchez pas à être sage à tout prix. La folie aussi est une sagesse. Et la sagesse, une folie. Fuyez les préceptes et les donneurs de leçons. Jetez ce livre. Faites ce que vous voulez. Et ce que vous pouvez. Pleurez quand il le faut. Riez. J’ai beaucoup ri. J’ai ri du monde et des autres et de moi. Rien n’est très important. Tout est tragique. Tout ce que nous aimons mourra. Et je mourrai moi aussi. La vie est belle. » Jean d’Ormesson / Celui qui nous proposait de nous aider à déneiger / Passion photos / Profiter de ma Famille / Et retrouver mon beau Valloire en hiver /

Jouer au jeu des Pères Noël secrets au travail / Piocher le nom et attendre ma « surprise » / Et ne pas être déçue / Avoir le droit à une chasse au trésor avec indices numérotés pour arriver jusqu’aux cadeaux / Et surtout être touchée par des mots /

25591826_10155594745514818_7357398581913485333_n

Respirer / Prendre des nouvelles / Prendre le temps / Avoir envie de faire plaisir / Ces cadeaux parfaits / Un challenge de lecture plus que remplit pour 2017 / Etre avec mes cousins et mes frangins ❤ /

24273701_10155540303734818_5697029157526454586_o

Beaucoup sourire malgré tout / Celle qui m’envoyait des photos d’arbres ❤ / Celui ou celle qui volait des enveloppes dans ma BAL / Et mes amis qui laissent des messages sur les enveloppes en conséquence /

Des idées de sapins originales / « À quoi bon des muscles et des jambes lorsqu’on est à un point de confusion tel qu’il devient impossible de séparer ce qu’on ressent du bout des doigts de ce qu’on ressent à l’intérieur, si bien que toucher, c’est être touché, et aimer, c’est plus réel que les promesses, l’espoir, l’envie et la peur, qui jusqu’à présent ont été plus réels que tout » Earl Thompson / Recevoir son faire part et sourire /

25311068_10155570054654818_5151453304451651648_o

Celles qui me connaissent si bien et pensent à moi quand elles entendent sa voix résonner / “Il nous faut peu de mots pour exprimer l’essentiel.” Paul Eluard / Revoir (enfin) mon cousin ❤ / Recevoir ce colis de la démesure pour le swap hivernal avec les copines / Être pourrie gâtée /

25446249_10155583221564818_1660903536555663565_n

Aller au resto avec Eux et en profiter / Ces nouveaux internes qui ont un grain de folie qui me parle / Et Celle qui me disait à juste titre que j’allais souffrir dans quelques mois / Celles et Ceux qui jouent le jeu et m’envoient des mises en scène de mes cartes de Noël /

Et ils me connaissent tellement bien pour certains… / Celle pour qui il était grand temps de partir / Avoir une chanson en tête et l’accuser ouvertement / Pouvoir compter sur Eux lors de demandes soudaines /

25152172_10155598024499818_1970491586159772501_n

Déneiger à notre arrivée / Ma belle neige immaculée / Retrouver des Pères Noël suicidaires / Avoir fait un paquet d’origami pendant le mois de décembre / Et Celui qui en avait subtilisé certains pour les offrir / Et aura réussi à bien me vendre son histoire / Faire un bonhomme de neige / Les réparties de Max / Leur départ qui approche… / Gâter ceux que j’aime, mes Essentiels / Et attendre de voir ce que nous réserve 2018…

26025957_10155616224874818_2249317881187214541_o

Et puis tout ce que je ne dis pas, car j’en dévoile déjà bien assez….

 

6dcefea7

Publié dans Moi après mois, Tranches de vie... | Tagué , , , , , , , , , | 1 commentaire

Moi après mois : Novembre 2017

 

Ce rendez-vous a été instauré par Mokamilla. Afin de raconter à demi mots (ou non) le mois écoulé.

Awesome-Photo-Goodbye-November

Fêter le retour de la mâche dans les assiettes (le vie est une fête!) / Distribution de snoods (et d’amour) / Les 3 ans d’un des petits habitants de mon coeur / « L’homme est certes libre de faire ce qu’il veut, mais il ne peut vouloir ce qu’il veut » Arthur Schopenhauer / Celles qui les adoraient et me collaient un sourire aux lèvres / Une bien jolie aprem avec Elle / Se jurer de ne rien dépenser / Et puis… / Craquages en série / Les journées qui raccourcissent et le froid qui s’installe / L’avoir au téléphone et ne pas voir le temps passer / Recevoir une carte de leur part de l’autre bout du monde / Ces conversations WhatsApp quotidiennes avec Elles / Leur donner des nouvelles de JDC / « Tout le monde peut vous regarder. Il est plutôt rare de trouver quelqu’un qui voie le monde tel que vous le voyez » John Green /

23926565_10155525652829818_1124741393620697195_o

Son retour éclair sur Lyon qui met du baume au coeur / Ces lectures où je croise du clostridium difficile, des bactéries et qui me donnent l’impression d’être encore au travail / Hi Life / Avancer mon swap de Noël pour Elle et ne pas être raisonnable (du tout) / Passer une après midi et une soirée en bien belle compagnie / « La réalité, quelle qu’elle soit, est bien plus belle que l’illusion. La raison et la logique ne peuvent rien contre l’entêtement et la sottise. Qui aime la vérité a le courage de la regarder en face. Un amour heureux est un amour sans histoires. » Sacha Guitry / Goûter au lait de baleine / Sarah Morgan, ma dealeuse de mignonnitude / Les cadeaux du bout du monde de mon petit frère / Acheter le matériel pour commencer mes cartes de fin d’année / Publier un texte et puis refaire une pause / Lire Dossiers médicaux / La voir se battre, sa santé décliner et avoir le coeur serré… / Au détour d’une rue /

23415499_10155482034564818_7074712349512518819_o

Des problèmes de livraison récurrents que je prends avec philosophie / « Il y a peu de choses à dire au sujet du bonheur; il se contente d’être lui-même, placide, presque somnolent. C’est un état que l’on adopte d’un coeur léger mais avec un esprit parfois torturé » Jim Harrison / Programmer un resto avec Eux et se voir proposer des dates / Déterminer une liste qui devient interminable / Ce projet RESC qui est validé / Kelly Saint Clare ❤ / L’épisode final de OTNB qui me laisse sur ma faim / « Jour après jour, c’est un bon jour.” Koan zen / Changement bénéfique / Acheter des mugs, encore et toujours / Les Lindor de Lindt en pagaille / Recevoir des compliments / Et en distribuer quelques uns / « Il y a des histoires qui commencent au crépuscule et d’autres à l’aube.
Il y a des chagrins que l’on ne peut enfouir et des bonheurs que l’on apprend à ne pas cacher.
Il y a des hommes que l’on croise, que l’on heurte, que l’on rate, et d’autres que l’on aime pour toujours.
Il y a des amours adolescentes qui ne s’oublient jamais.
Il y a des hommes que l’on met dix-sept ans à retrouver.
Il y a des comètes qui laissent derrière elles des cendres et d’autres de la poussière d’étoiles. » Juste quelqu’un de bien – Angela Morelli
Les « Bouh » magiques de Louise qui éloignent les nuages / Ces jolies couleurs d’automne / Vouloir avoir mon appareil photo toujours sur moi pour saisir les instants /

23231529_10155458139254818_4440308232033592955_n

Lire énormément et savourer chaque instant / Prévoir les pères Noël secrets au travail et se réjouir / Un triste anniversaire d’il y a 2 ans… / La famille Otori au complet / « les espaces entre les doigts ont été créés pour laisser une autre personne les combler » / Être embraquée par les copinantes dans une lecture VO incroyable / A la recherche du skenan perdu / Faire des gâteaux pour le boulot / L’inhumanité de certaines personnes qui te brise le coeur / Ce futur mariage princier qui nous réjouit / L’achat mythique des timbres de Noël / « Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais » Oscar Wilde / Faire de multiples listes… encore / Le voir pleurer / Cette jeune que l’on perd au travail et qui me rappelle cette perte d’il y a quelques mois… / Ne pas se laisser gâcher la vie pour quelques secondes de perdu dans une journée /

23593758_10155496337129818_9141280341613517009_o

Et puis tout ce que je ne dis pas, car j’en dévoile déjà bien assez….

 

MEYEVE-dessindecembre

Publié dans Moi après mois, Tranches de vie... | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Une photo, des mots… 15

Bon, ça fait une éternité que je n’ai pas participé à l’atelier de Bricabook.

Cela ne va pas forcément dire que je serai régulière (7 mois de pause tout de même) mais bon, il faut se relancer 🙂

 

myanmar-train-adventure_925x

Il regarde longuement à ses pieds. Il se sent un peu désincarné. Ni lui même. Ni vraiment un autre. Différent peut être ? Difficile à savoir.

Il s’est bien habillé. Il a fait un effort. Non pas qu’il se préoccupe du regard des autres sur lui mais bon. Il voulait faire les choses « comme il faut ». Il fixe ses chaussures, il les a cirées mais pas au point de se voir dedans, une petite déception dans sa quête de la perfection en ce jour.

Son regard se porte au delà de ses pieds, là où il y a cette marche. Puis cette porte ouverte. Et cette herbe si verte qui défile sous son regard. C’est l’automne, ne peut-il s’empêcher de remarquer. Les feuilles qui parsèment par moments le vert de l’herbe le prouvent. Il se demande si tout le monde tombe un jour. Comme les feuilles en automne. Et surtout pourquoi certaines personnes se relèvent et d’autres non…

S’il fait un pas en avant, que se passera-t-il ? Sentira-t-il le souffle du vent sur son corps avant que celui-ci ne s’écrase au sol ? Volera-t-il un peu plus loin avant de sentir le choc ? L’herbe amortira-t-elle sa chute ? Cela fait-il mal de sauter d’un train en marche ? La souffrance sera-t-elle durable ou bien éphémère ? Est-ce qu’un tel acte met un point final à une vie ? Ou bien une vie différente commence-t-elle ?

Et s’il reculait? Cela ferait-il de lui un lâche ? Un pas en arrière, serait-ce signe de peur ? Ne pas franchir le pas, ne serait-ce pas finalement cela le vrai courage ?

Ses cheveux s’agitent au vent, alors que ses pensées vagabondent. L’odeur de la pluie fraîchement tombée chatouille ses narines, alors que ses yeux se ferment. Sa main droite serre fermement cette photo qu’il chérit, alors qu’il tente de refouler ses sanglots. Il pensait que venir ici, maintenant, répondrait à toutes les questions qu’il se pose depuis 1 an.

Se mettre dans les mêmes conditions, porter des vêtements similaires, prendre le même train, à la même heure. Pour tenter de comprendre le passage à l’acte d’un être cher. Pour le rejoindre peut être ? Ou non.

Un an qu’il s’interroge sur le pour et le contre. Une année de « oui » évidents et de « non » qui s’interposent farouchement.

Maintenant qu’il est à ce croisement de sa vie, que va-t-il faire ?…

Publié dans Une photo, quelques mots... | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Moi après mois : Octobre 2017

 

Ce rendez-vous a été instauré par Mokamilla. Afin de raconter à demi mots (ou non) le mois écoulé.

 

22049865_10155371239239818_6737024640723169347_n

 

Mon petit, petit (aucun « petit » en trop) frère qui grandit bien trop vite / Celui qui pensait que je le suivais dans la rue alors que je me contentais de marcher abritée sous mon parapluie / « Parler est un besoin, écouter est un art » Goethe / Recevoir mon livre pour les matchs de la rentrée littéraire et être tellement heureuse de celui qui a été choisi ❤ /

22137224_10155377595109818_9218326944784294498_o

Pink Floyd dans mes oreilles / Des possibilités d’avenir multiples / Et la BO de Lion dans mon coeur / “There are two motives for reading a book; one, that you enjoy it; the other, that you can boast about it [on Goodreads].” Bertrand Russell / Mon moi après mois de septembre qui prend son temps pour arriver / Se faire désirer / Le décès d’un Grand Homme qui me touche / Ces Amies exceptionnelles et ce swap rose no limit de folie /

22289638_10155392184449818_546545015972835305_o

Et un sacré fou rire pour la bouteille de rosé / Eleanor Oliphant, cette très belle découverte livresque / Max qui nous en fait parfois voir vraiment de toutes les couleurs mais qui a aussi des réparties incroyables / Un vaisseau spatiale sur une table basse de salon / Prendre son envol et subir quelques turbulences / Ceux qui partaient en vacances à l’autre bout du monde / Les HCL qui lance la reproduction de bouchons in utero en sachet / Wait and See /

22384062_10155399768324818_811760134642046167_o

Tricoter en mode obsessionnel / Et lire en mode boulimique / Cette mauvaise nouvelle de récidive qui me fait ressentir encore plus viscéralement le besoin de m’évader /

« les gens s’en vont
mais la façon
dont ils sont partis
reste »
Lait et Miel – Rupi Kaur / Les #️⃣balancetonporc qui pullulent / Ce très joli livre / Ce bel hommage à mon grand père, âme sensible, amoureux de la vie et magicien des mots / Les dessins de Max /

20171021_190333

Envoyer mon swap et adorer voir les vidéos des déballages des leurs qu’elles reçoivent / Profiter d’Isa et de ma petite guerrière qui nous épate / Lire, beaucoup / Passer une agréable soirée en leur compagnie / Acheter encore et toujours des livres / Et me séparer de certains / Les petits mots de G. sur mon charriot au boulot / Et lui faire une « blague » sanguine / Ces compliments des patients qui donnent le sourire / Et une bien belle soirée chez F. / Qui part un peu un c…. avec quelques photos pour preuve / La naissance de Jean et être tellement Heureuse pour Eux, même à l’autre bout du monde / Ces jolies couleurs d’automne dont je ne me lasse pas / (et les gens qui me regardent bizarrement car je prends des photos d’arbres) /

Ceux qui m’avaient ramener du papier origami du Japon ❤ / Celui qui m’envoyait une photo souvenir-anniversaire de 6 mois et être terriblement touchée / Le reprise de DALS!! / Et Un soupçon de Magie saison 3 qui point le bout de son nez ❤ / Préparer un colis d’anniversaire pour Elle / « Les livres sont une source inépuisable de richesses. Chaque livre est comme une porte ouverte sur un monde nouveau, un monde où tout est possible, où chacun peut rêver sans limite, être libre, complètement libre. Un livre, c’est le plus beau cadeau que l’on puisse faire à quelqu’un » À sa rencontre, Chloé Duval / Un repas entre frangins au TOP / Offrir mon 1er snood (moi monomaniaque?)

« Je sais que c’est dur
Crois moi
Je sais que tu as l’impression
Que demain ne viendra jamais
Et qu’aujourd’hui sera
La journée la plus difficile à traverser
Mais je te jure que tu la traverseras
La douleur passera
Comme elle le fait toujours
Si tu lui donnes du temps et
La laisses
Être
La laisses
S’en aller
Lentement
Comme une promesse rompue
La laisses partir »
Lait et miel, Rupi Kaur / Celle qui était hospitalisée en soins palliatifs / Et essayer de garder la tête hors de l’eau / Profiter de ma Juju / Croiser Alexis et Eva qui grandissent tellement / « Être un resto 5 étoiles » pour Elles / Et recevoir une licorne ❤ / Ce courrier qui m’angoisse pour de mauvaises raisons / MJP qui poursuit sa lente ascension vers la Vie Eternelle / M’inquiéter pour Lui / 

22712592_10155425670394818_2599819885427480610_o

Ne pas avoir très envie de rentrer dans des cases / Des arrivées et des départs, des essais et des erreurs, des envies et des peurs, des désirs et des frustrations, des sourires et des pleurs, des présents et des absents… / Et choisir Oscar Wilde / 22279712_10155392117124818_6135125195640455532_n

Me préparer à affronter Novembre / Et puis tout ce que je ne dis pas, car j’en dévoile déjà bien assez…. 🙂

3cc16368baee5c5b245a5db25f196ffa--hello-november-october

 

Publié dans Moi après mois, Tranches de vie... | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Eleanor Oliphant va très bien – Gail Honeyman

9782265116511

 

4 eme de couverture :

leanor Oliphant est un peu spéciale.
Dotée d’une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu’elle les pense, sans fard, sans ambages.
Fidèle à sa devise  » Mieux vaut être seule que mal accompagnée « , Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d’une bouteille de vodka.
Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec  » maman « .
Mais tout change le jour où elle s’éprend du chanteur d’un groupe de rock à la mode.
Décidée à conquérir de l’objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites.
Car en naviguant sur les eaux tumultueuses de son obsession amoureuse et de sa relation à distance avec  » maman « , Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d’un ami…

 

Mon avis :

Oui, vous ne rêvez pas. Voici un avis! Encore une fois, je lis. Mais je ne chronique pas. Ou du moins pas ici, mais rapidement souvent sur Goodreads.

Mais pour ce livre je me devais de faire une exception. Parce que : quelle lecture!!

On y suit Eleanor Oliphant. Elle est cultivée, s’exprime sans filtre car comprend peu les conventions (absurdes) qui régissent notre pauvre monde et mène une vie très réglée et plutôt triste d’un point de vue extérieur.
Mais tout change quand elle s’éprend d’un petit chanteur de rock à la mode : son monde en est bouleversé. Elle doit selon elle se transformer afin d’accéder à l’objet de ses désirs (ayant analysé la situation avec son esprit très pragmatique et terre  à terre)
Son chemin solitaire va croiser celui de Raymond, un de ses collègues qui lui fait vivre de folles aventures (car tout écart à son quotidien millimétré est une aventure!) et qui va lui en révéler bien plus sur elle même que ce qu’elle pensait déjà savoir.

Eleanor c’est l’anti héroïne. Elle n’a rien d’attachant.
Elle est quelconque, défigurée, peu sociable, maniaque sur ses habitudes et j’en passe.
Et pourtant derrière cette « vitrine » peu alléchante, on devine qu’en grattant un peu ce vernis de façade, il se cache probablement quelqu’un qui gagne à être connu.
Elle a érigé des barrières immenses et solides suite à un évènement dont nous ne savons que peu de choses jusqu’au dernier moment. Et si j’ai vu certaines choses arriver, je ne m’attendais pas du tout à d’autres et j’ai été remuée. J’aime qu’après des centaines de livres de tout genre lus, je puisse encore être surprise et étonnée en ne voyant pas les choses venir. C’est de plus en plus rare et d’autant plus appréciable.
J’ai souri face à son impertinence souvent involontaire, à sa façon crue de dire des choses que nous pensons tous mais tout bas sans oser les dire, à son je m’en foutisme concernant les soit disant convenances.
J’ai été touché par sa soif d’apprendre à changer, par son désir souvent inconscient d’être aimée, par sa fragilité tellement bien cachée et qui se révèle peu à peu.
J’ai été bouleversée par son passé, par sa détresse, par ses moyens de défense qu’elle a érigés pour avancer, par sa volonté de s’en sortir.

Eleanor Oliphant c’est des cicatrices (et pas que les visibles), Raymond, une plante, de la vodka, des cigarettes, Sammy, un pull rouge, du Magners, un chat, les convenances, un incendie, un chanteur de rock, une promotion, les coups de fil de maman, des non dits, des ongles verts, des soirées, la différence, une obsession, des concerts, des cheveux, des fleurs, l’amitié, la découverte de soi, la routine, la guérison… Ce livre c’est apprendre, changer et grandir. Mais c’est aussi et surtout un sacré coup au coeur qui mérite que l’on s’attarde pour lui donner sa chance.

Une réelle belle découverte pour ce 1er roman de l’auteur! ❤

Publié dans Romans | Tagué , , , , | 1 commentaire

Moi après mois : Septembre 2017

 

Ce rendez-vous a été instauré par Mokamilla. Afin de raconter à demi mots (ou non) le mois écoulé.

20171006_151440

« Quand on vieillit, on comprend que les choses qui restent ne sont pas toujours celles qui sont dignes de mention dans un almanach » de Marie Laberge / Le froid qui arrive, le retour des thés chauds avec lui et des doux moments de lecture sous un plaid / Déjeuner avec ma petite Hélène / MJP qui survit au delà de tous les pronostics ❤ /

21316206_10155292489119818_7004876484417488237_o

Les jolis compliments d’un patient / Avoir d’excellentes nouvelles du bout du monde / Le retour des purées de patates douces! / Passer l’aprem avec Marie, profiter et avoir un joli cadeau en prime! / Le cercle des canailles ❤️💛💚💙💜 / Un joli we à Valence en leur compagnie /

Un moment à l’Opéra pour profiter d’une magnifique représentation / Dire « bonsoir » en plein après midi et « bonne nuit » à 18h30… nous avons un léger problème de fatigue je pense! / Et quelques jours plus tard rater sa station de métro en ayant conscience qu’il faut descendre à celle ci. Logique / ❤️❤️ La Passe Miroir ❤️❤️ / Qu nous fait multiplier nos théories /

La-memoire-de-Babel

Fêter nos 2 ans d’amitié avec ma p’tite ML / Voir ma cops et ses minis cops / Rencontrer un franc succès avec mon fondant au chocolat / Apprendre à cette occasion que j’ai de jolis dessins sur les bras mais que j’aurai mieux fait de les faire sur une feuille / Gérer des incendies (fictifs soyez rassurés) / Être la gardienne d’un doudou / Et en même temps championne de guillis / Lire Adelaïde de Marie Laberge /

20170901_095823

 

Et finir en PLS… / Préparer mon mois d’octobre dans mon Bujo / Et fêter mes 1 ans d’utilisation de ce système / Et clairement ne pas m’en lasser! /

21640973_10155342227059818_4657852002280822795_o

Découvrir un https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fdemotivateur%2Fvideos%2F10155443601919457%2F&show_text=0&width=476« >dentiste MYTIQUE / Être définitivement une bookaddict et en être totalement heureuse / Burning Out, un reportage sur soi disant les coulisses de l’hôpital qui laisse un goût de pas assez… / Celle qui me connaît bien et notamment pour mon addiction aux photos originales de WC… et avec des livres en plus! C’est le graal!!! /

21743625_1955150578075385_4812793504203518524_o

Profiter des dimanches en famille / Et des journées un peu plus fraîches / Recevoir les photos de rentrées de tous ces petits habitants de mon coeur / Ne plus arrêter de sourire / Croiser un ancien étudiant au détours d’un métro / Avoir ma Juju au téléphone ❤ / Puis une de mes petites filleules, plus si petite que ça! / Recevoir une photo de coucher de soleil de sa part et sourire / Ces post its parfaits dont je ne me lasse pas / Le joli faire part de ma dernière filleule née 💚💚 / Une fin de mois sous le signe d’une fatigue extrême et de pleurs intempestifs…/ Et La retrouver pour boire un petit verre et profiter de l’instant /

20170929_192501

Et puis tout ce que je ne dis pas, car j’en dévoile déjà bien assez…

b9da358b2d145c13d2cfde9553a22626--hello-october-october-

Publié dans Moi après mois, Tranches de vie... | Tagué , , , , | Laisser un commentaire