50 nuances – E. L. James

50-nuances-de-grey-en-20-citations-ridicules-6401092

Et oui !!….

Moi aussi j’ai succombé au phénomène de masse, à l’engouement mondial, à la liesse intergalactique… J’ai lu 50 nuances (de Grey, plus sombres et plus claires => les titres des 3 tomes, oui je suis incollable et oui j’assume)

J’imagine déjà certaines personnes écarquillant les yeux, d’autres soupirant… etc…

Alors, je ne dirai qu’une chose! Toi qui lis et qui est saoulé d’avance (je ne te jette pas la pierre), prends ta petite souris et déplace là jusqu’à la petite croix toute choupinette en haut à droite (pour les utilisateurs de mac, faites ce que vous avez à faire hein) et clique dessus d’un léger mouvement de doigt délicat.

Pour ceux qui sont curieux et bien c’est parti!!

Pas de présentation de l’éditeur, on passe direct à « mon résumé, mon avis et tout ce qui s’en suit »

A ceux qui veulent le lire, je vais spoiler (un tout petit peu!) C’est obligé. J’ai essayé sans mais c’est impossible. Donc à vous de voir si vous voulez savoir ou non!

50 nuances c’est l’histoire d’Anastasia Steele, jeune vierge (pas si effarouchée que ça!) qui tombe (littéralement au début) sous le charme de Christian Grey, homme d’affaire : jeune, dynamique, riche, intelligent et excessivement beau (Ana n’aura de cesse de nous le répéter, au cas où nous ayons du mal à l’intégrer)

Mais Christian cache quelques secrets (tadam!!!) Notamment il désire Ana mais de manière peu conventionnelle. Il est un dominant et veut donc faire d’elle sa soumise.

Car Monsieur n’aime pas ce qu’il appelle le « sexe vanille » (comprendre « faire l’amour »), lui il « baise » et « brutalement » de préférence s’il-vous-plaît!

Pour ma part, je serai déjà partie en courant, mais Ana n’a pas peur elle, toute vierge qu’elle est (je vous le rappelle, pas si effarouchée hein!) et s’ensuit un chassé croisé. Il lui fait signer une clause de confidentialité puis lui soumet un contrat (magnifique le contrat)

Elle le quitte (on la comprend), puis revient (pour le coup on la comprend moins), les sentiments s’en mêlent, les opposants à leur amour débarquent, tout ça saupoudré de scènes de sexe (ne soyons pas effarouchés!!) plus ou moins sensuelles, poussées, hard (et encore…) pour le plus grande bonheur de la Déesse intérieure d’Ana.

Car oui Mesdames, Ana (et toute femme à priori?) possède une Déesse intérieure qui boude, bronze, porte des lunettes, fait des saltos… (un mystère) Et vous allez en bouffez de la Déesse intérieure, croyez moi!

Bien sûr, Ana ne découvre (quasiment) que les joies du sexe et a orgasme sur orgasme (et jouis évidemment à la demande de Christian : « Ana jouis pour moi!!!!! », ce qu’elle s’empresse de faire en « explosant autour de lui », je vous vends du rêve ? Ne me remerciez pas, remerciez Christian!!)

Bon, dis comme ça, on peut se demander : Mais pourquoi ai-je lu la trilogie ENTIERE ??

C’est une excellente question.

L’écriture n’est pas la meilleure qui soit, loin de là (la faute à la traduction?), les personnages secondaires sont trop peu exploités (voir même pour certains il y a des début d’intrigue dont on ne saura jamais la fin!), les clichés sont foisons.

Il y a certes des rebondissements, mais sans réelle surprise et la fin est tellement « ils se marièrent et eurent … le choix du roi » que s’en est un peu décevant et en même temps une autre fin aurait été décevante aussi…et en écrivant ces derniers mots, je me dis : qu’est-ce qui n’aurait pas été décevant???

MAIS malgré tout, j’avais envie de savoir où tout cela mènerait Christian et Ana et quel sombre passé hantait notre presque parfait Mr Grey, si Ana jouirait un peu moins (la réponse est évidemment non), si elle se lasserait de regarder béatement son Christian à un moment (la réponse est encore non, elle aimera tout jusqu’au bout, même ses imperfections : ce n’est pas moi qui le dit, c’est elle!!! Elle est la représentation parfaite de « l’amour rend aveugle »), si elle accepterait que Christian lui fasse tout et n’importe quoi (d’un point de vue sexuel n’est-ce pas) et bien la réponse est non! (Ana aura donc des limites,enfin une…) et s’ils vivront heureux pour toujours (la réponse semble être oui, une fois toutes les « embûches » passées)

Le livre traitera de la maltraitance, de l’abandon, de la faim mais là encore trop superficiellement à mon goût et on se retrouvera même avec des accélérations dans le temps qui m’en ont fait perdre mon latin. A me demander si je n’avais pas sauté des pages! (notamment la phase lune de miel qui m’a parue très brouillon)

Bref, pour moi, un livre, qui contrairement à ce que beaucoup annonçait, n’est pas une révélation mais qui se laisse lire et vous promet des moments magiques (tant parfois on frise le surréaliste, le ridicule et j’en passe) De là à en faire la vente de l’année 2012, il est vrai que ça me semble complètement exagéré.

Mention spéciale tout de même à Ana qui après sa 1ère fois avec Christian pensera que « Le brushing post-coïtal lui va bien » (Oh my God autant de poésie…) et qui en lui faisant une fellation nous sortira « Je lèche ma sucette préférée, celle au parfum Christian Grey » (non mais… sérieusement?!?!)

J’ai tout de même passé certains bons moments sur l’ensemble de la trilogie, soyons honnêtes. Parce que ça se lit très facilement et que ça ne demande pas une mobilisation neuronale intense et puis ils sont quand même mignons tous les deux ensemble (si si je vous jure!) Anastasia et Christian! (il aurait juste fallu leur trouver d’autres prénoms…)

Si après ça, vous avez encore envie de lire la trilogie, foncez.

Mais ne l’achetez pas (groupez-vous!) ou faites-vous la prêter !

Publicités
Cet article a été publié dans Phénomène de masse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 50 nuances – E. L. James

  1. alex dit :

    Je n’ai lu que le premier: vraiment trop mal écrit et sans saveurs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s