Paradise/ Retour à Paradise – Simone Elkeles

ob_8460c1a3446ffb41d003b646deadac02_20130331-162611

Présentation de l’éditeur :

Les plus belles histoires d’amour arrivent souvent par accident…

Un an après l’accident qui a failli lui coûter la vie, Maggie peut enfin retourner au lycée. Hélas, elle a perdu toute confiance en elle et semble incapable de retrouver sa joie de vivre. Car tout, dans la petite ville de Paradise, lui rappelle les conséquences du drame. Un garçon, pourtant, semble décidé à entrer dans sa vie. Un garçon qu’à priori, Maggie aurait préféré oublier…

Qu’elle le veuille ou non, leurs destins sont liés. Pour le pire et pour le meilleur!

Mon avis :

2 livres en mode « girly/midinette ».

Aucun intérêt littéraire. J’assume. Juste la volonté de se changer les idées, de s’évader, d’avoir des papillons dans le ventre en mode « j’ai 15 ans et c’est trop bien ».

Donc Maggie sort d’un terrible accident de la route. Mutilée et handicapée à vie. Chaque jour son handicap physique lui rappelle l’accident, elle ne pourra jamais l’oublier.

Avec cet accident elle a tout perdu : sa vie, ses amis, sa « position » sociale, sa joie de vivre, son sourire… Son univers s’est écroulé. Elle a subi de multiples interventions et se voit contrainte de suivre des séances de rééducation éprouvantes.

Caleb vient de purger une peine de prison de plusieurs mois dans un pénitencier pour adolescents suite à une conduite en état d’ivresse qui l’a conduit à renverser quelqu’un (et oui c’est Maggie!!) et revient au lycée à Paradise.

Ils se connaissent depuis des années. Ils ont toujours été voisins. Ils étaient amis.

On alterne leur deux points de vue (j’adoreeeeeeeeeee quand il y a plusieurs points de vue, je suis fan de ce mode d’écriture!!)

Entre eux il y a tout de suite de la colère. Surtout du côté de Maggie.

Beaucoup d’incompréhension, de rendez-vous manqués, de révélations, de culpabilité. Et en fait de l’amour. Mais un amour qui se veut interdit car l’amour ne peut pas lier la victime et le responsable selon eux.

On les suit. On les voit se déchirer. Se blesser. S’aimer. Se désaimer. S’interroger. Se protéger.

Arriveront-ils à affronter la vérité, à l’accepter, à vivre avec ? (et je ne parle pas de leur « amour »!!) Pourront-ils le révéler à leurs familles et leur faire accepter ? (non non toujours pas leur « amour »!)

J’ai aimé : l’alternance des points de vue (je l’ai dit mais se répéter c’est bien!!), le personnage de Mme Reynolds (attachante, attachiante, bref une grand mère comme on aimerait en avoir plus souvent), la complexité de la relation de Caleb et Maggie, le côté bad boy de Caleb (et ses tatouages!!!!!!!!), le fait d’avoir des papillons dans le ventre tout au long de la lecture (comme si j’avais 15ans!!)

J’ai moins aimé : les allers/retours de « je t’aime moi non plus » qui m’ont parfois donné envie de leur donner un coup de pied au derrière (pour être polie!)

Un bon moment de lecture.

Sans prétention.

Et j’ai été plus que raisonnable, je n’ai qu’une seule citation :

« La prochaine fois que je t’embrasserai, ça durera très longtemps.Et quand on arrêtera, tu comprendras qu’aucune expérience n’est nécessaire au plus beau des baisers »

Pas d’autres citations car je trouve qu’elle suffit à résumer l’atmosphère des livres.

Pas de révélations sur la fin non plus car ce serait bien que vous les lisiez…

Publicités
Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s