Kotori le chant du moineau – Samantha Bailly / Shigatsuya

Kotori_couverture

Je suis dans ma phase « une fois n’est pas coutume ».

J’adore ça.

Je teste. Je vais à contre courant.

Et je suis ce précepte d’Oscar Wilde :

« Il est absurde de se donner des règles absolues sur ce qu’il faut lire et ce qu’il ne faut pas lire. Plus de la moitié de la culture moderne repose sur ce qu’il ne faut pas lire »

Kotori le chant du moineau est un conte traditionnel japonais.

Le vieux Yûjiro découvre un moineau blessé alors qu’il cherche du bois. Il le recueille, le soigne et lui donne le nom de Kotori. Une jolie amitié se noue entre Kotori et Yûjirô.

Mais l’épouse de ce dernier ne voit pas ce nouveau compagnon d’un bon oeil…

C’est un conte court. Qui se lit très rapidement.

Auréolé de dessins sublimes. emprunt de poésie.

Une pause hors du temps.

Juste pour le plaisir des yeux. Le bonheur du coeur.

Publicités
Cet article, publié dans Contes japonais, Coup de coeur, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s