Complètement cramé – Gilles Legardinier

completement-crame

Andrew Blake n’est plus tout jeune. La vie ne l’a pas épargnée et lui a pris beaucoup d’êtres aimés.

Lassé de sa vie de chef d’entreprise, il décide de tout plaquer et d’aller en France. Il est embauché en tant que majordome et cache sa véritable identité à son employeuse et à ses collègues.

Il pense ainsi se recentrer sur lui même et trouver des réponses à toutes ses questions.

Mais ça c’était ce qu’il aurait aimé…

C’était compter sans Mme Beauvillier, Nathalie de son prénom. Ombre d’elle-même, patronne parfois fantasque. Qui ne s’entoure pas forcément des gens qu’il faudrait. Qui vit dans le passé et au rythme de ses lubies parfois étranges…

C’était compter sans Odile la cuisinière et son chat Mephisto. Odile, forte,froide et bourrue. Qui instaure de la distance avec les autres. Mais que l’on a envie d’aimer et protéger.

C’était compter sans Manon, la jeune femme de ménage. Perdue dans sa vie. Abandonnée. Fragile.

C’était compter sans Philippe, le régisseur sauvage et un peu dingue. Accompagné de son fidèle chien Youpla. Qui vit en ermite au fond de la propriété.

Tous vivent les uns à côté des autres. Sans se connaître. Sans en avoir envie. Ils se tolèrent.

Mais ça c’était compter sans Andrew!

J’ai beaucoup aimé ce livre.

J’avais découvert Gilles Legardinier avec Demain j’arrête! que j’avais beaucoup aimé.

J’ai longtemps attendu pour lire Complètement cramé mais c’était exactement le livre qu’il me fallait en ce moment!!

Un livre plein d’humour, de rire, d’épisodes tous plus farfelus les uns que les autres, d’autres un peu plus tristes et tragiques.

Des personnages tous attachants, même ceux qui ne le semblaient pas au premier abord.

Un livre doudou, tout doux. Dans lequel j’ai eu plaisir à m’immerger.

Dans ma dernière chronique je disais que je n’aimais pas les livres sans réelle fin.

Et bien là, mon avis est tout autre. Le livre se termine bien sûr. Mais certains détails restent sans réelle réponse et bizarrement cela ne m’a pas gênée. Sans doute parce que je me suis attachée aux personnages et plongée dans l’histoire. Et que cette part de mystère ajoute à sa magie.

Je le conseille vraiment, j’ai passé un excellent moment avec Andrew, Philippe, Odile, Mephisto, Manon, Mme Beauvillier et tous les autres. Vraiment.

« Ce n’est pas l’intelligence qui fait la valeur d’un homme, c’est la façon dont il l’emploie »

« Certains objets ont le pouvoir d’abolir le temps, mais jamais la peine. Le réconfort qu’ils vous procurent se paie. Le bonheur qu’ils semblent raviver s’en va d’autant plus loin quand vous les relâchez, comme le ressac d’une vague »

« Le calme du présent ouvrait un boulevard au passé. Comment gérer le flot de souvenirs et les sentiments qui remontaient ? Existe-t-il un âge à partir duquel on perd la faculté de ressentir ? Nos vies biologiques sont-elles devenues si longues que, passée une limite, le coeur, n’ayant plus d’espace à offrir au futur, n’existe plus que par ce qu’il a déjà éprouvé ? Toujours choisir, toujours trier pour ne garder que l’essentiel »

« Chacun est seul à un moment ou à un autre. Le tout, c’est de retrouver le chemin vers les autres, si c’est possible »

« N’oublie jamais qu’un adulte n’est qu’un enfant qui a vieilli »

Et sinon, rien à voir mais après le dernier livre avec l’auteure qui semblait être fétichiste des maths, nous avons Gilles Legardinier qui est fétichiste des chats sur ses couvertures de livres! (3 livres, 3 chats : carton plein!)

Fin de ma digression!

Publicités
Cet article, publié dans Romans doudous, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s