La Sélection – Kiera Cass

CVT_La-selection_7968

Résumé du livre :

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la  Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…

Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection »  s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer leur destin misérable contre une vie de paillettes et de pierres précieuses. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…

Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

 

Qu’en dire!

J’ai adoré. Le ton est clairement plutôt jeunesse mais ça ne m’a pas gênée.

Ce premier tome met en place l’univers de la Sélection. Les enjeux économiques, les attaques des rebelles (mais qui sont-ils et que veulent-ils vraiment? Le mystère est entier là dessus), la rivalité de la compétition, les jalousies, l’évolution des sentiments des uns et des autres, la peur. Un tome riche qui pose l’univers et laisse présager des tomes suivants plein de rebondissements et de découvertes!

J’ai beaucoup aimé America. Elle reste l’héroïne typique d’un côté : jolie comme un coeur, douée en musique et en chant, altruiste. Mais elle a également un petit côté sauvage et rebelle qui l’a rend attachante. Elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense, que ce soit à la famille royale ne l’arrête pas non plus!

Je suis (ultra méga over) fan du Prince Maxon. Certains le trouveront peut être trop lisse. Mais il m’a conquise dès ses premières apparitions! Doux, prévenant, un peu gauche, dépassé par toutes ces jeunes femmes présentes pour lui, prenant de plus en plus d’assurance pour la gestion des décisions concernant son pays. Bref, il est chou!! (de là à dire que si America choisit Aspen, je pleure toutes les larmes de mon corps, il n’y a qu’un pas!)

Aspen…ce n’est pas que je ne l’aime pas! Disons que je l’ai moins apprécié. Je ne lui fais pas confiance. Je ne le trouve pas honnête. Bon ok, je ne l’aime pas! Céleste (une des candidate et une peste soit dit en passant) et lui iraient très bien ensemble!!

 

Bref, un excellent premier tome qui donne envie de se jeter sur le deuxième (ce qui sera fait sans tarder!)

Pour une fois, j’apprécie d’avoir tenu le coup et de ne pas m’être lancée dans la trilogie avant la sortie de tous les tomes! Je vais pouvoir les enchaîner à ma guise et ne pas dépérir en attendant la suite. Une dystopie à lire.

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Dystopie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s