Une lettre de vous – Jessica Brockmole

94955763_o

4 ème de couverture :

Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connaît d’autres horizons que celui de l’île de Skye, au large de l’Ecosse. Aussi est-elle à la fois étonnée et ravie de recevoir sa première lettre de fan de David Graham, un étudiant originaire de la lointaine Amérique.
Tous deux entament alors une correspondance. Ils se confient leurs auteurs préférés, leurs espoirs les plus fous et leurs secrets les plus chers. Très vite, cet échange épistolaire donne naissance à une amitié profonde qui a tout d’un amour inavoué. Mais lorsque la Première Guerre Mondiale éclate et que David se porte volontaire comme ambulancier, Elspeth ne peut que l’attendre sur son île en espérant qu’il survivra, à moins de forcer le destin…
Juillet 1940, Edimbourg est bombardé. Dans l’appartement familial dévasté, Margaret découvre des dizaines de lettres adressées à une certaine Sue. Le lendemain, sa mère a disparu et il lui reste pour seul indice une unique lettre d’amour. En partant à sa recherche, Margaret va petit à petit lever le voile sur les mystères qui entourent sa famille et ce père dont on refuse de lui parler.

Mon avis :

Les correspondances d’Elspeth et David durant la 1ère guerre mondiale sont alternées avec celles entre Margaret et Paul durant la 2nde guerre mondiale.

Notre curiosité est sans cesse titillée. Quels sont les liens entre tous ces différents protagonistes ? Qu’est-il arrivé à Elspeth et David ? Sont-ils heureux maintenant ? Sont-ils seulement ensemble ?

J’ai aimé qu’il n’y ait que des lettres. Des descriptions de rencontres auraient enlevé pour moi la portée de ce livre. Un livre touchant, poignant, vivant, captivant sans jamais tomber dans l’excès et le mièvre. Tout y est parfaitement dosé.

J’ai aimé que tout ne soit pas simple entre Elspeth et David. Qu’ils aient chacun leurs propres démons, qu’ils essayent de ne pas se sacrifier pour l’autre, qu’ils soient adultes avec tout ce que cela peut impliquer.

J’ai aimé qu’Elspeth soit écossaise. Je suis tombée amoureuse de l’Ecosse en la visitant il y a un peu plus d’un mois maintenant. Un réel coup de coeur notamment pour les Îles de Skye. J’ai eu l’impression d’y être à nouveau en lisant certaines lettres.

La fin m’a emportée et a fait chavirer mon coeur. Je n’ai pas pu poser ce livre avant le point final (le sommeil c’est surfait de toute façon!) Il fallait que je sache. C’était plus fort que moi. Et je n’ai pas été déçue. A aucun moment.

Ce livre, c’est une petite pépite. Une ode à la littérature, à l’amour, à l’Ecosse, à tous ceux qui se sont battus pour leur pays, à la vie. Et tellement plus encore. Ce livre, c’est un coup de coeur. Un coup au coeur.

 

« Si tu savais ce que l’on éprouve en courant retrouver brièvement quelqu’un, et comment, l’espace d’un instant, le monde cesse de tourner lorsqu’on tient cette personne dans ses bras, et comment il recommence ensuite, si vite qu’on en tombe à la renverse, pris de vertiges. Si tu savais combien chaque bonjour peut être plus douloureux que mille au revoir. Si tu savais »

« Je crois qu’aucune expérience dans la vie, si grande soit-elle, ne saurait nous préparer à ce moment unique où on se retrouve avec la personne qu’on aime »

« Mais pour ma part, je peux affirmer avec certitude (même en me tournant vers l’avenir) que je n’ai pas trouvé et ne trouverai jamais d’autre Sue. Tu es la raison pour laquelle je grimace au lever du soleil et souris à son coucher. Je grimace parce que je dois affronter le jour sans toi à mes côtés. Et je souris parce que cela fait une journée de moins que nous avons à passer séparés »

« Tu m’as dit un jour que prétendre aimer quelqu’un à jamais faisait trop cliché. Existe-t-il un mot pour dire « plus longtemps que « à jamais »  » ? Parce que c’est le temps durant lequel je t’aimerai »

 

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Non classé, Romans doudous, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s