Il était une fois, La belle et la bête – Eloïsa James

il-etait-une-fois---tome-2---la-belle-et-la-bete-3421123-250-400

4 ème de couverture :

A cause d’une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : Linnet épousera Piers Yelverton, futur duc donc personne ne veut. Et pour cause : victime d’un accident qui l’a laissé boiteux et impuisant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu’il n’a aucun espoir d’engendrer un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, pense-t-il, porte la vie.  Ce sera l’union de la belle et de la bête. Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d’être un monstre…

 

Mon avis :

J’ai adoré ce 2eme tome de la série « Il était une fois »!!! J’avais aimé ce qu’avait fait Eloïsa James du conte de Cendrillon dans le 1er opus mais là… Juste un coup de coeur pour sa façon de revisiter le conte de La Belle et La Bête!

Linnet est parfaite. D’une beauté indescriptible, d’un charme fou avec son petit sourire familial (sa botte secrète!) qui fait tomber tous les hommes sous son charme. Elle a flirté avec Augustus, duc de Sussex pour s’occuper plus que par réel intérêt. Malheureusement tout ne se passe pas simplement et Augustus la laisse en plan après que toute la bonne société londonienne les ait vus ensemble. C’en est terminé de la réputation de Linnet à qui l’on prête alors une grossesse hors mariage. Tout le monde lui tourne le dos.

La tante de Linnet trouve la « solution » au problème. Linnet épousera « la Bête », Piers. Cela soulage le père de Linnet qui ne voyait plus comment il allait pouvoir marier sa fille. Et selon eux, Piers sera plus que ravi d’avoir une si jolie épouse (qui plus est soit disant déjà enceinte), lui qui est impuissant et horrible à regarder et Linnet épousera un futur duc. Tout le monde y trouve son compte.

Mais voilà, Piers n’est pas si horrible que ça. Certes il a un caractère de chien, sa jambe le fait horriblement souffrir et il ne veut pas imposer cette souffrance quotidienne à une éventuelle compagne mais c’est un médecin compétent et sous ses dehors froids et revêches il n’est pas insensible au charme de Linnet.

Linnet de son côté tombe également sous le charme de Piers. Et elle n’est pas qu’une jolie jeune fille sans cervelle. Elle est cultivée et pleine de répartie.

Les dialogues, ou plutôt les joutes verbales, entre Piers et Linnet sont savoureuses et souvent drôles. Linnet ne se laisse pas impressionner par « la bête » exécrable que peut être Piers. Et Piers ne se laisse pas facilement amadouer par la beauté physique de Linnet. Ils s’envoient des pics, mordants et percutants. Juste génial.

La fin est émouvante et je n’ai pu lâcher le livre. Je n’ai pas vu venir le rebondissement avant le grand final et pour cela je suis admiratrice du talent d’Eloïsa James. Elle réussit à revisiter des contes de notre enfance mais en changeant complètement la forme et le fond. Et pourtant on y retrouve de petits détails qui font que oui, on reconnaît le conte original.

Définitivement une série dans laquelle j’ai bien fait d’investir!!! (ça tombe bien, j’ai tous les tomes dans ma PAL!)

Rendez-vous est pris avec le prochain tome de la série : La princesse au petit pois.

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Romances, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s