We were liars – E. Lockhart

21882188

4 ème de couverture :

A beautiful and distinguished family.
A private island.
A brilliant, damaged girl; a passionate, political boy.
A group of four friends—the Liars—whose friendship turns destructive.
A revolution. An accident. A secret.
Lies upon lies.
True love.
The truth.

Mon avis :

Vous avez envie de papillons dans le ventre ?

Vous avez envie de joie, de bonheur et d’arc-en-ciel ?

Vous rêvez de petits poneys ?

Alors passez votre chemin.

 

Si vous voulez quelque chose de différent.

Alors peut être pouvez vous rester.

 

Si vous avez envie d’avoir le cerveau retourné.

Si vous avez envie d’être dérouté.

Si vous pensez toujours savoir comment s’achève un livre.

Alors restez.

 

Plongez dans We were liars. Vibrez au rythme des pages tournées. Laissez vous emporter par les mots. Franchissez les obstacles de l’incompréhension. Pour tomber sur encore plus de mystère.  Oubliez tout ce que vous avez connu. Posez vous des questions. Perdez vous en spéculations et conjectures.

Vous ne dormirez peut-être pas sereinement une fois ce livre ouvert.

Vous ne pourrez peut-être même pas le refermer.

Vous n’aurez peut-être pas envie de voir la fin se profiler.

 

Venez vivre le temps de quelques pages auprès du Clan Sinclair. Une famille qui a des principes. De l’argent. Une île.

Essayez de retrouver la mémoire avec Cadence. L’aînée des petits enfants. Qui souffre de maux de tête. Suite à l’accident. Dont elle ne se souvient pas.

Vous n’aimerez peut-être pas la fin.

Ou vous l’adorerez.

Ce qui est sûr c’est que vous ne pourrez rester indifférents.

 

Souvenirs. Chantage. Indécision. Amour. Contes. Médicaments. Doute. Argent. Racisme. Famille. Amitié. Manipulation. Peur.

Tout cela vous frôlera durant votre lecture. Et bien plus encore.

 

Impossible de résumer ce livre en quelques mots. L’auteure a réussi le tour de force de maintenir le doute jusqu’au bout. Jusqu’au dénouement. Où tout s’imbrique. Où tout est logique.

Que ça plaise. Ou non.

 

 

Ce livre je l’ai lu en LC avec Cess, Caro, Simi, Ju, B et Jess. Et heureusement. Besoin d’échanger pendant cette lecture qui intrigue et qui m’a par moments vraiment prise aux tripes. Et besoin de débriefer après l’avoir achevé. Vraiment.

J’ai aimé le style de l’auteur. Qui retranscrit tellement bien le sentiment de malaise et maintient le mystère jusqu’à la dernière partie.

Ce livre m’a emportée : j’ai cru devenir folle, j’ai douté, j’ai eu la nausée, j’ai tremblé, j’ai versé des larmes. Bref, j’ai vibré.

Je le recommande. Ce n’est pas un coup de cœur pour moi (parce que la fin sur le coup ne m’a pas convenue…même si elle reste « logique » en recoupant tout…) (Il faut croire que je n’aime pas la logique!) mais ça reste une grande claque. Un livre qui me marquera. Car il est différent.

 

« Here I am frozen, when I deserve to burn »

 

Les avis de Simi, Cess , Caro et Jess 🙂

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Lectures VO, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour We were liars – E. Lockhart

  1. Simi dit :

    J’adore ta chro, on dirait un trailer ! Sans déconner, s’ils sortent un film, propose de faire le pitch 🙂
    Mamamia, cette lecture, just amazing
    Et si je veux des petits poneys, tu me conseilles quoi ??? 😉

  2. Cess dit :

    Suis d’accord, un billet qui donne bien envie et qui résume très bien les impressions pendant la lecture 😀

  3. Jess dit :

    C’est vrai qu’on a eu le cerveau retourné au cours de cette lecture et heureusement qu’on était là pour en parler toutes ensemble ! Je pense que c vraiment le genre de roman frustrant à lire seul, dans son coin, sans personne avec qui pouvoir échanger les théories les plus folles qu’on puisse imaginer ! J’espère qu’on pourra refaire d’autres LC ensemble, j’ai adoré celle-ci !
    Et puis, chapeau pour la chronique, tu donnes envie sans aucun spoil, limite j’ai presque envie de le relire :p
    Bisous 🙂

  4. Caro dit :

    Haha, c’est clair pour les petits poneys on repassera 🙂

    Super le style de ton billet ! Qui rappelle un peu le style « phrases courtes » du roman en plus. Et Simi a raison on dirait un trailer.

    Et oui la LC enrichit totalement l’expérience ! On devrait lancer une campagne de pub  » Vous avez envie de lire We Were Liars ? Faites-le en groupe !  » 😀

  5. Julia dit :

    Parfait ce billet ! ça résume très bien cette petite bombe !
    Merciiiiii d’avoir été là durant cette LC et de ne pas m’avoir laissée découvrir cette fin toute seule !
    Pareil, je ne m’attendais pas à cette fin là même si, comme toi, je peux la comprendre…
    Impératif de lire ce livre à plusieurs (au moins à 2), car même si ça multiplie le nombre de théories, ça permet de partager toutes les émotions qui nous traversent (et Dieu sait qu’elles sont sacrément nombreuses et puissantes…) !
    Vivement la prochaine LC ^_^

    • emifloisa dit :

      Coucou Ju!!

      Merci pour le compliment sur le billet 🙂
      Et merci aussi à toi d’avoir été là pendant la LC afin que nous ne soyons pas traumatisées chacune de notre côté à la fin!!! 😀 (ou internées!!)
      Un livre vraiment détonnant!

      Et carrément d’accord : Vivement la prochaine LC!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s