La chanson d’Annie – Catherine Anderson

97822915

4 ème de couverture :

Annie, l’idiote, la simple d’esprit, la sauvageonne… Elle erre dans les bois, car c’est là qu’elle est le mieux. Sa riche famille se préoccupe si peu de son sort. Un jour, le cruel Douglas abuse de son innocence. La scène a eu des témoins. Alors, lorsque Alex, le frère de Douglas, apprend qu’Annie est enceinte, il décide de réparer la faute de son cadet en épousant la sauvageonne. C’est une question d’honneur. Très vite, le comportement étrange de son épouse l’intrigue. Elle vit dans un monde à part. Rien ne semble la toucher. Ce mystère le fascine. Il va alors tout tenter pour parvenir à communiquer avec cette femme dont la beauté le bouleverse.Annie, l’idiote, la simple d’esprit, la sauvageonne… Elle erre dans les bois, car c’est là qu’elle est le mieux. Sa riche famille se préoccupe si peu de son sort. Un jour, le cruel Douglas abuse de son innocence. La scène a eu des témoins. Alors, lorsque Alex, le frère de Douglas, apprend qu’Annie est enceinte, il décide de réparer la faute de son cadet en épousant la sauvageonne. C’est une question d’honneur. Très vite, le comportement étrange de son épouse l’intrigue. Elle vit dans un monde à part. Rien ne semble la toucher. Ce mystère le fascine. Il va alors tout tenter pour parvenir à communiquer avec cette femme dont la beauté le bouleverse.

 

Mon avis :

J’ai hésité à lire ce livre car il commence par une scène de viol. Elle n’est certes pas très détaillée en elle-même mais la mise en scène m’a beaucoup dérangée. J’ai vraiment hésité alors à continuer. Puis j’ai décidé de faire abstraction.

Douglas Montgomery est un jeune arriviste pédant et imbu de lui-même. Après une soirée très arrosée avec des amis (enfin plutôt un groupe de jeunes gens sur lesquels il exerce une pression dont ceux ci se passeraient finalement bien), ils tombent dans la forêt sur Annie. Elle est la dernière née du juge et est considérée comme idiote. Douglas décide alors ni plus ni moins de la violer.

Alex le demi-frère aîné de Douglas est horrifié lorsqu’il l’apprend. Il tient à assumer les conséquences des actes de son frère et épouser Annie. Tout est dès lors compliqué.

Dans ce livre il est question de non-dits, celui des parents d’Annie :  envers leur fille, entre eux, envers Alex.

Il est question de handicap, de tolérance, d’acceptation et de pardon.

Alex qui semble bourru et brusque apprivoise petit à petit Annie. Non parce qu’elle a été violée mais parce qu’elle est tout simplement sourde suite à une maladie infantile. Elle n’est ni idiote, ni folle. Il lui donne sa chance et en même temps apprend à se connaître lui-même et à s’ouvrir.

Annie est comme une enfant qui découvre tout un nouveau monde qui s’ouvre à elle. Elle ne comprend rien de ce qu’il se passe autour d’elle au début. Les souffrances qu’elle a enduré sont intolérables. Et elle porte peu à peu un regard émerveillé sur tout ce qu’Alex lui offre, une fois qu’elle arrive à se sentir un peu en confiance.

Ce livre est vraiment bien écrit. On ressent la peur d’Annie, qui coupé du monde est effrayée par beaucoup de choses qui l’entourent. L’auteur réussi à nous faire pénétrer dans son monde où le son est différent voir inexistant. Annie est attachante et émouvante par son innocence. Sans que l’on tombe dans le patho.

Alex est fort et tendre à la fois lorsqu’il s’agit de sa petite épouse. Il prend garde de la protéger, de ne pas la brusquer. Elle devient peu à peu son trésor.

J’ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux. Et l’intensité de cette belle histoire m’a fait oubliée les débuts difficiles. Un très joli moment de lecture!

 

Publicités
Cet article, publié dans Romances, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s