Rebecca – Daphné Du Maurier

rebecca-3446673

4ème de couverture :

« J’ai rêvé l’autre nuit que je retournais à Manderley ». Ainsi débute le plus célèbre roman de Daphné Du Maurier, qu’Alfred Hitchcock adapta en 1940 et qui n’a rien perdu de son charme vénéneux.

Dans une somptueuse propriété de la côte anglaise, hantée par le souvenir d’une première épouse disparue, une jeune mariée intimidée, un veuf taciturne, une gouvernante vêtue de noir s’observent dans un huit clos étouffant…

Entre conte gothique et suspens psychologique, Rebecca entremêle les passions et les haines, les silences et les menaces avec , en bruit de fond, le ressac de la mer sur les galets de la crique…

Mon avis :

Caro en parlait il y a peu sur son blog et bien avant ici. J’étais intriguée et je me suis procurée très rapidement le livre et l’ai commencé aussi vite!

Je l’ai adoré!!

L’histoire prend place dans les années 30. La narratrice ne nous révélera jamais son nom. Nous savons juste qu’elle a une vingtaine d’années. Lors d’un voyage à Monte-Carlo au cours duquel elle est la dame de compagnie de Mrs Van Hopper, elle croise M De Winter, Maximilien de son prénom.

De plusieurs années son aîné, elle passe du temps en sa compagnie. Balades en voiture, à pied. Elle s’attache à lui mais n’attend rien. Maxim est veuf depuis environ une année. Son épouse, Rebecca, s’est noyée dans un petite baie vers leur propriété de Manderley.
Et contre toute attente, au bout de quelques semaines, Maxim demande à la narratrice de l’épouser. Elle accepte bien évidemment car elle est complètement et irrémédiablement amoureuse de son Maxim.

Et la voilà, quelques semaines plus tard qui arrive à Manderley pour la première fois. Elle découvre le domaine (splendide) et le personnel qui le fait vivre. Et donc surtout Mrs Danvers, la gouvernante qui ne vivait que pour servir Rebecca. Et qui ne voit donc pas l’arrivée de cette nouvelle Mrs De Winter d’un très bon œil…

L’ambiance du livre est retranscrite de manière spectaculaire!

La demeure, Manderley est un personnage à elle seule. J’ai eu l’impression de sentir l’odeur des fleurs, les rhododendrons, le lila, les roses, d’entendre le ressac de la mer, si proche de la maison… J’ai eu l’envie de me perdre dans les dédales de fleurs et de me promener avec le chien Jasper. De regarder la marée effectuer sa danse et de lire au coin du feu dans la bibliothèque.

La narratrice est peu sûre d’elle, écrasée par la présence restante de Rebecca. Elle apparaît sans saveur et oserai-je dire sans réel intérêt ? Elle est presque invisible. Elle ne semble vivre que pour Maxim et n’avoir pour seul but que de lui être agréable et lui plaire. Obéissante comme une petite fille. Elle se laisse gronder et reprendre en restant complètement passive. Elle vit dans l’ombre de Rebecca. Elle ne s’impose pas. Elle laisse tout en l’état.

Ah Rebecca!! Disparue depuis 1 an environ quand nous arrivons à Manderley mais complètement présente. Son empreinte est partout. Chaque personnage parle d’elle et continue finalement à la faire vivre au travers de petites habitudes, de petites manies, de phrases anodines ou plus assassines, suivant qui nous croisons. Elle est intrigante Rebecca. Qui était-elle réellement ? Belle, intelligente, épouse parfaite, maîtresse de maison irréprochable et adorée de tous…

Que dire de Maxim ? Il a un comportement très paternaliste envers sa nouvelle épouse. Parfois même condescendant. L’aime-t-il réellement ?  Il ne parle presque jamais de Rebecca, ou seulement à demi mots. Personnage lunatique et difficile à cerner.

Je ne parlerai pas de Mrs Danvers! Elle m’a fait froid dans le dos. Un personnage parfaitement mis en scène.

Ce livre m’aura étonnée jusqu’au bout!! Il y a des twist de malade!!!! Je ne m’y attendais pas du tout. L’auteure a brillamment rempli son rôle jusqu’au bout.  J’ai adoré, adoré, adoré!

Je recommande ce livre chaudement! Les descriptions des lieux, les personnages, les rebondissements : tout était génial!

Un grand Merci à Caro pour la découverte!!

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Romans, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Rebecca – Daphné Du Maurier

  1. sandy dit :

    Hihiii !! Tu me donnes envie de le relire !! D’ailleurs, ils en parlaient hier soir au grand journal, une nouvelle traduction est sortie, je me demande ce qu’elle vaut ?!

  2. sandy dit :

    oui beaucoup aimé ! je pense même me faire offrir la nouvelle traduction car celle que l’on trouve est tronquée !

  3. Ping : Moi après mois : Février 2015 | Emi-lit

  4. J’adore quand les gens lisent un livre parce que je l’ai recommandé et j’adore encore plus s’ils aiment ce livre / !

    Les deux héros de ce roman ne sont pas la narractrice et Maxim de Winter mais Rebecca et Manderley ! Moi aussi je suis tombée amoureuse du domaine…

    Mrs Danvers est über-flippante !

    La nouvelle trad est sortie chez Albin Michel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s