L’ancre des rêves – Gaëlle Nohant

10984653_10152795944546225_1305452878_n

4 ème de couverture :

À quoi rêvent les enfants Guérindel?  Dans quels territoires errent-ils pour s’en échapper en nage, chaque nuit, terrifiés entre leurs draps?  Benoît, Lunaire, Guinoux et Samson le nourrisson, bravent ainsi en cauchemar l’interdit maternal… la mer, cette grande inconnue.  Irrémédiablement terrienne, dans ce pays breton où le large est tout, la fratrie s’y trouve happée, dès que la lumière s’éteint.  Trois-mâts, pirates et noyées…  La peur les submerge.  Car dans leurs veines coule un sang salé…

Mon avis :

Quelle lecture!! Dans les rêves des enfants Guérindel se mêlent personnages horribles et mystérieux, bâteaux, mer déchaînée et morts traumatiques… Lorsque le soleil se couche, ils ne peuvent échapper à leurs cauchemars quotidiens. Ils gèrent plus au moins bien, du haut de leurs jeunes âges, ces nuits agitées et souvent traumatiques.

Dans cette fratrie, Lunaire décide de chercher la cause de tout ça. Avec ses frères ils ne parlent pas de leurs cauchemars et de leurs nuits noires mais ils savent. Lunaire part en quête de réponses.

Leur mère leur a interdit d’approcher la mer. Ils n’ont jamais appris à nager. Ils ont seulement le droit de se taire.

Que se cache-t-il derrière ces interdits et ces mystères ? Les enfants arriveront-ils à grandir ? A sortir indemnes et grandis de tout ce qui leur arrive ?

J’ai beaucoup aimé l’écriture de Gaëlle Nohant. Elle a su totalement m’embarquer dans son univers. Passé, secrets, Histoire, l’univers des marins qui chaque fois repartent en mer et ne peuvent s’en passer tout en détestant parfois cela. Tout en contradiction. Je me suis attachée à ses personnages, blessés par la vie, par la mort, par le passé. Certains sont trop peu apparus à mon goût. Et c’est ce qui fera que je suis passée de peu à côté du coup de coeur.  Une lecture qui est très loin d’être légère mais qui reste en mémoire.

Ce qui est certain c’est que je lirai l’autre livre que l’auteure a écrit (et qui est déjà dans ma PAL) pour retrouver sa plume.

« Laisser la liberté de se tromper, de se faire mal, à quelqu’un qu’on aime plus que raison était un risque. On pouvait tout perdre à ce jeu-là, mais on perdait à coup sûr en tenant ses enfants sous bonne garde ; car alors cette violence devenait supérieure à celle du cyclone, et les jetait dans le vide »

Publicités
Cet article, publié dans Romans, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’ancre des rêves – Gaëlle Nohant

  1. Karine:) dit :

    C’est beau hein! Ce roman a été un gros coup de coeur pour moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s