On Dublin Street (Tome 1 & 2) – Samantha Young

81iV0Qe1aML._SL1500_

4 ème de couverture :

Quand Jocelyn Butler pénètre dans le magnifique appartement de Dublin Street, elle croit vivre un rêve. Un cadre somptueux, un quartier agréable d’Édimbourg, et une future colocataire des plus adorables. Ellie Carmichael est certes un peu trop enjouée et curieuse pour le caractère secret de Jocelyn, pour qui se lier d’amitié avec autrui a toujours été une épreuve, mais elle lui est aussitôt sympathique. Son frère, en revanche… Beau comme un dieu, mais aussi arrogant que déstabilisant, Braden Carmichael fait voler en éclats son fragile équilibre. Car en plaquant tout pour venir s’installer en Écosse, la jeune femme espérait laisser derrière elle son passé tragique. Or la passion qui la lie bientôt au ténébreux Braden fait resurgir ses peurs les plus profondes, et les exorcise…

Mon avis :

Un livre que j’ai lu très rapidement car l’écriture et l’histoire restent addictives malgré les défauts.

Car non ce livre n’aura pas été parfait pour moi. Trop de « bébé » et de « jouis pour moi » (lol) Et la surenchère sur le « drame » final n’était absolument pas nécessaire selon moi.

Après, il n’en reste pas moins que je l’ai lu très rapidement. Que j’ai souris et été par moments émoustillée également. J’ai passé un moment sympathique avec ce premier opus de Samantha Young. J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires qui m’ont plu. Et je pense que c’est un des points forts de ce roman.

Après nous retrouvons des personnages torturés, avec des passés difficiles. Qui ont du mal à s’accepter mais qui à force de patience arrivent à avancer. Et ça restera un poil trop caricatural pour moi.

Joss a un caractère affirmé et j’apprécie cela mais elle cède parfois bien trop facilement à mon goût à Braden malheureusement! Et je ne me suis pas attachée à ce couple. Ou du moins à Braden dont j’ai seulement appris qu’il était un maniaque du contrôle!

Mais un bon moment de lecture tout de même!

81TzQBCTMXL._SL1500_

4 ème de couverture :

Entre un père absent et une mère alcoolique, Johanna Walker,vingt-quatre ans, a toujours agi dans l’intérêt de son petit frère Cole. Pour lui assurer un avenir confortable, elle va même jusqu’à choisir ses partenaires selon l’épaisseur de leur portefeuille… Mais avec Cameron MacCabe, ce fragile équilibre vole soudain en éclats. Si son nouveau collègue du Club 39 ne répond en rien à ses « critères de sélection », se montrant même particulièrement mesquin avec elle, son regard ténébreux laisse pourtant entrevoir la promesse d’une passion interdite et tumultueuse. Aussi, lorsque Cameron emménage dans son immeuble, Jo est tentée, pour la toute première fois, de faire passer ses propres désirs en priorité…

Mon avis :

Alooooooors!

Dans ce second tome (qui est un tome compagnon)nous suivons Jo, la collègue de travail de Joss (héroïne du 1er tome)

Déjà un petit quelque chose m’a chiffonnée. Jo parle de Joss comme sa meilleure amie (eveeeeeeeeer), or ce n’est pas DU TOUT l’impression donnée dans le premier tome. Du coup ça m’a un peu perturbée (oui il m’en faut peu)

Bref! Jo a la charge de sa famille car sa mère et alcoolique et son père a disparu. Son petit frère est le centre de son univers. Il passa avant tout. Afin d’assurer son avenir, elle ne sort qu’avec des hommes riches (mais pour lesquels elle a tout de même des sentiments) jusqu’à ce que Cameron fasse son apparition et bouleverse son plan de vie.

L’écriture reste addictive et les pages se tournent rapidement. On retrouve évidemment les personnages de London Road et c’est un plaisir (même si on voit trop peu Ellie à mon goût!)

Jo a évidemment un passé difficile (être héroïne et avoir une enfance équilibrée et saine : pas compatible!) mais étonnamment Cameron a eu lui une enfance heureuse (bon il y a quand même un bémol mais ça reste supportable et ne fait pas basculer dans la surenchère!)

J’ai donc à nouveau passé un moment agréable à Edimbourg en compagnie des personnages de Samantha Young. Je lirai sans doute la suite à un moment ou un autre. Le 3 eme tome compagnon vient d’être traduit en français je crois. En VO la série en est déjà à…6 tomes!  Sans oublier les inter-tomes qui sont aux nombres de… 5! (avec un 6ème attendu pour cette année)

Une lecture sans prise de tête qui m’a permis de me relancer dans un semblant de rythme de lecture!! On y croit!

Publicités
Cet article, publié dans Romances, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s