Les roses rouges du passé – Julie Garwood

81j71Zz0UhL._SL1500_

4eme de couverture :

Veuf cynique et glacial, le marquis de Lyonwood a juré de ne jamais se remarier. Jusqu’au jour où il rencontre la princesse Christina, sublime ange blond qui décidément ne ressemble à personne. Tantôt naïve, tantôt sagace, elle le trouble et le déconcerte. Est-elle une manipulatrice ? Une ingénue ? Ses réactions sont imprévisibles, mais un seul baiser suffit à embraser Lyon. Dévoré de passion, il lui propose le mariage… sans se rendre compte qu’il ignore tout d’elle, à commencer par l’incroyable secret de ses origines.

Mon avis :

Un excellent moment de lecture que cette petite romance historique! Je ne regrette absolument pas mon choix!!

Nous rentrons rapidement dans le vif du sujet en faisant connaissance avec le Marquis dans Lyonwood et Christina. Si cette dernière demeure pendant un moment une énigme pour Lyon, nous lecteurs nous sommes un peu plus au fait de son passé grâce au prologue et également à chaque début de chapitre qui sont un retour dans le passé .

La Princesse Christina fêtera dans environ 2 mois ses 19 ans et doit trouver un époux à cause des clauses du testament de son grand père. Sinon c’est son père qui aura le contrôle de sa fortune et cela il en est hors de question pour Christina.  Elle jette son dévolu sur Lyon. Qui déjà riche, froid, acerbe et veuf, refuse de se marier à nouveau.

Pourtant il va tomber sur le charme hors du commun de Christina et être intrigué par le mystère qui entoure son passé.

Je n’en dirai pas plus car ce serait gâcher un peu le suspens! Mais je peux dire que Christina est une héroïne hors du commun. Qui sort des standards habituels que l’on rencontre en RH. Elle sait se comporter en société, car elle doit le faire mais lorsqu’elle est seule c’est un tout autre comportement qu’elle adopte. Elle est franche, drôle, piquante et les quiproquos entre elle et Lyon sont savoureux.

Ajoutez à cela, une intrigue de fond, des sauts réguliers dans le passé, une écriture fluide et agréable et me voilà conquise!

Quand je pense que ce roman date de 1988 (j’ai fait des recherches!) je suis d’autant plus impressionnée par l’imagination et la plume de l’auteure.

Indiens, lions, quiproquos, famille, amitié, jeux de carte, pierres précieuses, trahisons, faux semblants, amour, passion, chevaux, chaman, roses, folie, spéculations, espionnage… et j’en passe! Un pur moment de plaisir. Vraiment.

Publicités
Cet article, publié dans Romances, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s