Et soudain tout change – Gilles Legardinier

81rd5NPwWgL._SL1500_

4 ème de couverture :

Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d’avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.

À quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu’avant l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie… Du meilleur au pire, avec l’énergie délirante et l’intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur.

Mon avis :

Nouveau petit coup de coeur pour ce 3ème roman de l’auteur que je lis. Et dans ces moments là je me dis : mais pourquoi avoir autant attendu pour le sortir de ma PAL ????

Dans ce livre, nous allons vivre avec Camille sa dernière année de lycée. Celle du BAC. Avec ses amis, nous allons les suivre dans leurs aventures, parfois rocambolesques, mais dans lesquelles nous retrouvons une part de notre adolescence.

Cette dernière année ne va pas être facile pour Camille et pour toute sa bande d’amis. Et si j’ai bien vu arriver certaines choses, d’autres m’ont un peu plus surprises car je ne m’y attendais pas.  Je ne peux pas en dire plus, car c’est un livre qui se découvre, plein de surprises et d’inattendu. Je ne veux pas vous gâcher le plaisir de faire sa connaissance.

L’écriture est toujours aussi géniale. Qu’elle soit légère ou un peu plus sérieuse. Gilles Legardinier arrive à nous faire passer du rire aux larmes en quelques lignes. Comment fait-il pour raconter aussi bien l’adolescence du point de vue d’une jeune fille ?  C’est sans doute ça avoir un Don.

Ce livre c’est : Camille, Pauline, Axel, Léo, Marie, Léa, Tibor. Ce sont Zoltan et Flocon. C’est Lucas, les parents de Camille et ceux de Léa. C’est Mr Rossi, un prof Géniallissime.

Ce sont des découvertes, des fous rires, des challenges, des vengeances, des examens, de la nourriture planquée, des soutiens indéfectibles, la disparition, l’angoisse, l’Amitié (celle qui dure une Vie entière), la perte, Akshan Palany, les premiers émois amoureux et tant d’autres choses!!

C’est une pépite.

Alors j’aimerai me jeter sur son 4ème roman. Mais je ne le ferai pas. Car je me le garde pour plus tard. pour le savourer comme il se doit. Pour l’aimer à sa juste valeur.

Merci à Gilles Legardinier de toujours savoir m’émouvoir, me faire rire et sourire et me rappeler que la vie se savoure. Toujours.

« Vous savez, j’ai toujours cru qu’il existait un âge pour conjuguer les verbes : marcher, grandir, aimer, perdre, souffrir, mentir, baisser les yeux, apprendre, se battre, avouer, espérer, partir ou laisser partir. Maintenant je sais que c’est faux. Il n’y a pas d’âge pour conjuguer les verbes, il faut juste les circonstances »

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Romans, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s