Je peux très bien me passer de toi – Marie Vareille

71y-7ojwEWL._SL1241_

4 ème de couverture :

Chloé, 28 ans et Parisienne jusqu’au bout des ongles, enchaîne les histoires d’amour catastrophiques. Un jour, elle conclut un pacte avec son amie Constance. Chloé devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme et réaliser son rêve de toujours : écrire un roman. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu.

De Paris aux vignobles du Bordelais en passant par Londres, cet étrange pari entraînera les deux amies bien plus loin que prévu… Réussiront-elles à tenir leur engagement ?

Mon avis :

Un petit coup de coeur que cette lecture PARFAITE pour l’été!!

J’avais lu le précédent roman de l’auteure que j’avais beaucoup aimé mais celui là, je l’ai adoré et dévoré!

Nous y faisons la connaissance de Chloé et de Constance. A chaque chapitre nous alternons les points de vue (dois-je rappeler que j’adore ça? Non je ne le ferai pas!) Mais là où Marie Vareille va encore plus loin, c’est que si le point de vue de Chloé est disons plus narratif et traditionnel, celui de Constance est présenté sous la forme d’un journal. Et cette originalité inatendue m’a complètement conquise.

Constance, fan de Jane Austen (là encore comment ne pas être TOTALEMENT fan de ce livre??) mène une vie plutôt étriquée entre un boulot qui ne lui plaît guère, une vie sentimentale égale au néant.

Chloé est son contraire. Séduisante, elle multiplie les rencontres amoureuses pour oublier son ex, enfin son ex qui ne l’est pas totalement et qu’elle ne veut finalement pas tant oublier que ça…

Elles décident alors toutes les deux de se fixer des objectifs mutuels pour les mois à venir. Pour que Constance sorte de sa réserve. Pour que Chloé arrête de vivre dans le passé et aille de l’avant.

Ce livre est savoureux. C’est des tas de références à Jane Austen. C’est un bonbon acidulé. C’est de l’amitié. Des naissances. Des amitiés indéfectibles. L’amour. Le bon vin. La campagne. Un mariage. Du coaching. Des vignes. Un motard. De petits mensonges. Des personnages secondaires géniaux. De grandes vérités.

Peut-être rien de nouveau sous le soleil de la chick lit direz vous. Mais je démentirai!! Il y a de petites choses que je n’ai pas vu venir! Et rien que le mode de narration en fait un livre à part.

J’ai ri. J’ai été émue. J’ai pesté. J’ai levé les yeux au ciel. J’ai moins dormi. J’ai souri. Bref j’ai adoré!!!

« J’ai ouvert la bouche, je voulais lui dire que ce roman avait bouleversé mon adolescence, que j’étais tombée éperdument amoureuse de Mr Darcy, et que je considérais Jane Austen comme officiellement responsable de l’échec absolu de ma vie sentimentale, ainsi que de celle de toutes ses fans »

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Romances, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s