Butterfly Dreams – A. Meredith Walters

24481467

4 ème de couverture :

She’s waiting to die. . . . Corin Thompson is paralyzed by her obsession with mortality. Having lost both of her parents, she is terrified by the idea that she too will die young, and she loses control at any sign of illness. But when Corin connects with someone who has survived a very real brush with death, she begins to see the world in a whole new way.

He’s learning to live. . . . As Corin struggles under the weight of her neuroses, Beckett Kingsley is attempting to rebuild a life that feels all too temporary. With the ever-present threat of heart failure never far from his mind, he just wants to make the most of whatever time he has left. And that means pursuing the girl he never expected to find.

Together, Corin and Beckett finally learn to let go of their fears and take solace in everyday pleasures. Who knows what the future holds? After all, nothing lasts forever—the only promise they have is right now.

 

Mon avis :

Une excellente lecture pour cette découverte de la plume de l’auteure!

C’est une très belle histoire, prenante, forte.
Corin est persuadée qu’elle est malade et qu’elle va bientôt mourir. Elle passe son temps à s’inquiéter et à se faire bilanter par différents médecins.
Un jour elle a une nouvelle crise sur le trottoir et est aidé par quelqu’un. Cette personne l’aide à se calmer mais complètement honteuse Corin part rapidement sans demander son reste.
Suite à cela, elle décide de participer à un nouveau groupe de parole dans une église.
Et là, elle retrouve son sauveur, Beckett. Qui souffre d’une maladie cardiaque génétique et qui fait tout pour continuer à vivre.
Cette rencontre les bouleverse tous les deux.
Corin a peur.
Beckett est plein d’espoir.

L’écriture est vraiment addictive et fluide.
Je voulais savoir ce qu’il allait se passer. Je me suis attachée à la fragilité de Corin et à la douceur de Beckett.Corin n’est pas une jeune femme sociable et elle parle souvent sans aucun filtre. Beckett est patient mais persévérant et toujours plein de délicatesse.
J’ai beaucoup souri et ri. J’ai tremblé. J’ai eu le cœur serré. J’ai eu des papillons dans le ventre.
J’ai trouvé les sentiments des personnages principaux extrêmement bien retranscrits même dans la démesure. Ça ne m’a pas du tout gêné que parfois ce soit sans doute « too much ».

Et puis il y a alternance des points de vue entre Corin et Beckett, et moi j’adore ça! (Je pense qu’à force de le répéter, on le saura!)
La fin est pour moi à la hauteur. J’ai eu peur qu’elle soit un peu « too much » dans le positif ou le négatif et finalement elle est plutôt bien sensée et « équilibrée » vu le contexte de l’histoire. Même si pour certains elle apparaîtra sans doute comme « trop » facile.

Je lirai sans aucun doute d’autres livres de l’auteure!

Publicités
Cet article, publié dans Lectures VO, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s