Le Cercle et la Flèche (Le Chaos en marche tome 2) – Patrick Ness

couv28916504

4ème de couverture :

** ATTENTION SPOILERS DONC ABSTENEZ VOUS SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE 1ER TOME **

Maire Prentiss, à la tête de son armée, a fini par capturer Todd et Viola. Todd est retenu prisonnier et contraint de travailler pour son ennemi s’il veut revoir Viola qui est en convalescence dans la maison de soins dirigée par Mrs Coyle. La vie à New Prentissville semble vouloir reprendre son cours. Pourtant, une nouvelle guerre semble sur le point d’éclater entre le Cercle et la Flèche. Le Cercle et la Flèche est le deuxième tome de la trilogie Le Chaos en marche, une ode à la différence, à la liberté et à l’amour puissante et bouleversante.

 

Mon avis :

Je voudrais crier, hurler (moi et ma demi mesure!) mon amour à Patrick Ness pour sa superbe trilogie.

Parce que ce livre est dérangeant.
Poignant. Prenant.
Parce qu’il retrace une guerre.
Entre humains, mais aussi contre soi même.
Parce qu’il retrace une quête.
Celle de soi même, de savoir déterminer quels sont nos idéaux.
Ce pour quoi nous serions capables de lutter. Et jusqu’où nous irions pour cela (je risque de beaucoup me répéter dans les chroniques de cette trilogie mais bon tant pis!)
C’est l’horreur, les massacres, la torture, la guerre. Vous pensez être dans un « camp », et puis l’autre « camp » surenchérit en horreur et vous ne savez plus quel discours croire.

Au milieu de ce chaos. De la folie des hommes.
Vous avez Todd. Qui a perdu de vue la personne à laquelle il tient le plus (sans précision supplémentaire pour ne pas spoiler!) Et Todd perd sa foi, sa confiance, peu à peu son humanité. Vous le voyez faiblir, se blinder, accomplir des choses dont vous ne l’auriez pas cru capable…
Mais s’il y a une chose que l’on sait, c’est que la guerre change la donne.
Mon doux et tendre Todd. Que je vois évoluer depuis le 1er tome. Auquel je m’attache. Qui est sensible, parfois drôle, qui sait écouter et entendre, qui n’a qu’un objectif. Un personnage plein de facettes. De lumière et d’obscurité.

Dans cette horreur, ceux que vous détestez font soudain des gestes terriblement humains qui vous égarent. Vous ne savez plus si vous devez les détester, les plaindre, les apprécier…

Rien n’est ce qu’il semble être.
C’est la guerre.
Froide. Implacable. Terrifiante.
Faite de sacrifices. Terribles.
Faite de mensonges. Nombreux.
Faite de trahisons. Impensables.

Avec aussi l’espoir. Qui parfois traverse l’ombre et le chaos.
Un petit espoir fragile. Et qui donne envie d’y croire.

Et bien sûr un cliffhanger final…
Merci Mr Ness. Non vraiment. J’insiste.
2 tomes. 2 cliffhanger.
J’ai peur que le 3eme et dernier tome se termine sans réellement se terminer (et je n’aime pas ça du tout les fins trop ouvertes) (ou trop tristes) (et je ne sais pas pourquoi, je sens que vous allez me sortir une fin triste ET ouverte) (SADIQUE!!)

Il faut que j’avoue que lorsque j’ai écrit cette chronique, je n’avais pas entamé le dernier tome. Et au moment où je rajoute ces quelques lignes, c’est chose faite.  Mes appréhensions étaient-elles fondées ? Ai-je eu ma fin trop ouverte ? Ai-je eu ma fin trop triste ?

Et bien pour le savoir il vous faudra lire le livre!!  (oui je suis sadique moi aussi!)

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, science fiction, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s