Charley Davidson (tome 3) – Darynda Jones

ob_186d55_charley-davidson-tome-3

ATTENTION SPOILERS POTENTIELS SI VOUS N’AVEZ PAS LU LA SERIE

 

4ème de couverture :

Charley, la plus délurée des faucheuses, est de retour! Mais elle boit des quantités astronomiques de café pour rester éveillée. Sans quoi, elle n’échappe pas à la vision terrifiante qui s’impose à elle dès qu’elle ferme les yeux: Reyes, le fils de Satan qu’elle a emprisonné pour l’éternité. Pourra-t-elle retrouver une personne disparue, apaiser son père grincheux et affronter un gang de motards sanguinaires alors que le fils du Diable refuse de renoncer à la séduire et à se venger d’elle?

 

Mon avis :
Ahhhhh Charley!! (oui je me répète)

Avec la fin du 2ème tome, je ne pouvais faire autrement que d’enchainer avec le suivant!
En effet, elle a lié Reyes à son corps humain et il ne peut plus s’en échapper. Du coup, il est très en colère et refuse de la voir.
Au début de ce tome, rien n’a changé.
Reyes est toujours en colère et Charley lutte contre le sommeil car dès qu’elle dort, Reyes s’invite dans ses rêves. Or il ne veut pas vraiment être là d’après ce que Charley voit et elle en souffre.

D’un autre côté un médecin vient la voir pour qu’elle l’aide à retrouver sa femme disparue.
Mais Charley se méfie de lui. Elle décide logiquement d’enquêter.
Toujours accompagnée de sa fidèle amie et collègue Cookie. Toujours avec collé à ses baskets Garrett. Toujours avec l’oncle Obi dans les parages. Ainsi que Ange, Rocket, Mr Wong…
Et puis il y a de petits nouveaux : des motards, Artemis, une petite fille armée d’un couteau…
Tout le monde trouve sa place au fur et à mesure de l’avancée de l’intrigue.

L’humour est toujours présent. Il y a aussi du suspens. Beaucoup de doses de café. De la tension sexuelle (*soupir*)
Parfois je n’ai pas bien compris où l’auteure nous emmenait. J’ai eu envie de la tuer aussi.
J’ai été surprise par de nombreuses choses!!!
Horrifiée par une autre…(ma fameuse envie de la tuer)
Et après j’ai eu envie de lui faire un câlin de remerciement.
Bref elle a fait de moi une schizophrène!
Well done Darynda Jones! Elle sait mener son histoire et maintenir un rythme haletant. Le lecteur ne peut être qu’embarqué dans cet univers un peu déjanté, parfois noir, remplit d’humour et d’un peu de sexytude!

Vivement la lecture du prochain!

Publicités
Cet article, publié dans Fantastique, Policier, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s