Le bel été de Lauren (préquelle Bedwyn) – Mary Balogh

18463710

4ème de couverture :

Un an auparavant, le promis de Lauren Edgeworth fuyait alors qu’ils s’apprêtaient à se marier. Elle veut désormais rester célibataire dans la ville de Bath. Afin d’éviter toute demande en mariage, elle décide de faire croire à ses fiançailles avec lord Ravensburg, un homme des plus dépravés…

 

Mon avis :

Lauren a été abandonné devant l’autel par son futur mari lors du retour de sa première épouse qu’il pensait décédée.
Oui il s’agit bien de la fiancée délaissée du premier livre préquel « Une nuit pour s’aimer ». Neville retrouvant Lily et délaissant Lauren.
Une année a passé. Lauren désire rester célibataire et ne pas s’encombrer de sentiments et surtout pas d’un mari.
Jeune femme accomplie, polie, jolie, agréable, éduquée en vue d’être comtesse ou du moins d’avoir un titre à responsabilités et à les assumer, Lauren est la jeune femme parfaite en tout point. Et froide et distante. Elle qui aime vivre discrètement, elle est devenue le point de mire de tous depuis son mariage annulé.
Elle s’éloigne de chez elle pour ne pas voir le bonheur de Neville et Lily de trop près en allant chez sa tante Elizabeth qui est prête à accoucher.
Lors d’une promenade à Hyde Park elles tombent toutes deux sur une bagarre. Et surtout le vicomte Ravensberg se battant de façon très peu approprier pour son rang selon Lauren (qui est outrée)
Ce Vicomte n’est autre que Kit (qui a un passé avec Freyja, une des membres de la famille Bedwyn) et sa famille le supplie de se marier et de s’engager (mais compte décider à sa place évidemment)
Au cours d’un bal, ils se revoient. Et Lauren devient un challenge et même un pari pour Kit et ses amis. Car elle serait parfaite pour convenir à la famille de Kit.
Contre toute attente Lauren accepte de jouer les fiancées pour un temps en échange d’un été inoubliable.Lauren était un personnage froid dans le premier tome. En même temps qui ne le serait pas en étant abandonné le jour de son mariage ?
Ce tome la rend un peu plus humaine même si j’ai eu des difficultés à m’attacher à elle. Trop tout. Guindée, distante, à cheval sur ce qui se fait ou non. On se rend vite compte que c’est une manière de se protéger et même si j’ai aimé son évolution et ses découvertes de la « vraie » vie, je n’ai pas pu totalement adhérer au personnage.
Kit est drôle et très taquin. Il amène beaucoup de fraîcheur et je l’ai beaucoup aimé. Lui non plus n’a pas un passé simple et a de nombreuses choses à régler avec sa famille. Il cache derrière une joie de vivre constante des blessures que l’on ne soupçonne pas forcément.
Contrairement aux autres livres de cette saga que j’ai lu avant, pas de « consommation » immédiate de leur relation pour après apprendre à se connaître et à s’attacher l’un à l’autre.
Non là tout se fait doucement. Et ça change. Même si parfois tout semble un peu lent et peu naturel.Le style de l’auteur est toujours agréable et l’on découvre un peu plus les Bedwyn. Pas forcément sous leur meilleur jour pour certains ou certaines d’ailleurs!

 

Publicités
Cet article, publié dans Romances, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s