Un mariage en blanc (tome 2 Bedwyn) – Mary Balogh

51-S1l1fHJL._SX306_BO1,204,203,200_

4ème de couverture :

Le colonel Aidan Bedwyn a juré de protéger la sœur d’un soldat mourant envers qui il avait une lourde dette. De retour en Angleterre, il découvre que Mlle Eve Morris vit entourée d’orphelins et de pauvres gens que son bon cœur lui a dicté de recueillir, et surtout elle est sur le point d’être chassée de chez elle. Fidèle à sa promesse, Aidan lui propose un mariage blanc qui les mettra à l’abri du besoin, elle et son insolite smala. Terrible mésalliance pour cet aristocrate orgueilleux, qui va maintenant devoir présenter cette petite campagnarde à sa très snob famille…

Mon avis :

Voici à proprement parler la vraie rencontre avec les Bedwyn.
Et pour ce premier opus nous faisons la connaissance de Aidan Bedwyn, colonel qui a combattu les armées de Napoléon à Toulouse. Et sur le champ de bataille, il a promis au capitaine Morris mourant qu’il protégerait sa soeur.
Très à cheval sur les promesses, Aidan va lui même annoncer le décès du capitaine Morris à sa soeur, Eve.
Il découvre une jeune femme dans une position difficile (qu’elle lui cache au début) car suite au décès de son frère, dans quelques jours la propriété sur laquelle elle vit et où elle accueille tous les « bras cassés » qu’elle trouve va revenir à son cousin. Sauf si elle se marie.
Et Aidan n’a qu’une parole. Il a promis et compte bien respecter son engagement.
Un mariage blanc. Afin de protéger Eve, ses biens et ceux qu’elle a recueillis. Ils ne se reverront jamais par la suite.
Aidan compte à ce que cette union reste secrète. Malheureusement son frère aîné Bewcastle va l’apprendre. Et pour ce dernier le mariage est un engagement que l’on ne prend pas à la légère. Rien d’ailleurs ne se prend à la légère pour Bewcastle. Très à cheval sur les convenances et les principes.Aidan est un personnage froid, distant. Contraint à une carrière militaire par son frère aîné car la gestion du domaine ne pouvait être faite que par une seule personne, Bewcastle.
Aidan est un homme de devoir. Qui tient ses engagements. Mais ne montre pas du tout ses sentiments. Pas de passion chez lui, pas même un sourire.Eve est à l’opposé d’Aidan. Elle a été éduqué comme une dame mais reste la fille d’un mineur qui a fait fortune.
Elle aime aider son prochain et a recueilli chez elle ceux qui sont rejetés par la société : repris de justice, mère célibataire, handicapé, orphelins… sa bonté semble n’avoir aucune limite.
Mais sous ses dehors de douceur et générosité extrêmes, Eve a tout de même un caractère bien trempé et ne compte pas se laisser dicter sa conduite par n’importe qui. Et surtout pas Aidan ou n’importe quel membre de la famille Bedwyn d’ailleurs.Eve et Aidan apprennent à se connaître, à s’apprécier, à se déchirer.
Nous rencontrons plus ou moins rapidement les autres membres de la famille Bedwyn ce qui promet des tomes sympathiques et sans doute hauts en couleur.
Ils sont entier, passionnés, mystérieux et pour un certain personnage très coincé!!

J’ai souri. J’ai eu des papillons dans le ventre. Ma curiosité a été piqué. J’ai été touché.
J’ai passé un agréable moment et je compte poursuivre sur ma lancée et lire le tome suivant!

Publicités
Cet article, publié dans Romances, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s