Le meurtre de Roger Ackroyd – Agatha Christie

51ExhMcKHEL._SX308_BO1,204,203,200_

4eme de couverture :

Un soir, dans sa propriété de Fernly Park, l’industriel Roger Ackroyd se confie à son ami le Dr Sheppard. La veuve qu’il envisageait d’épouser s’est suicidée pour échapper à un chantage. Dans une ultime lettre, elle lui révèle le nom de celui qui détient un terrible secret : un an plus tôt, elle a assassiné son mari.

 

Mon avis :

Le narrateur de l’histoire est le Dr Sheppard.
Il nous raconte l’enquête autour du meurtre de Roger Ackroyd, un de ses amis.
Il y a un an, le mari de Mrs Ferrars décédait. Mr Ackroyd envisageait de l’épouser une fois la période de deuil terminée mais voilà que cette dernière se suicide ne pouvant supporter davantage le chantage que l’on fait peser sur elle depuis que quelqu’un a découvert qu’elle avait empoisonné elle-même son mari.
Mr Ackroyd reçoit alors une lettre de la défunte lui révélant le nom de son maître chanteur.
Mais voilà. Nous n’en saurons pas plus car Mr Ackroyd est assassiné dans d’obscures conditions et la lettre disparaît.

Cette enquête est à nouveau menée d’une main de maître part Mr Poirot (sans oublier ses « petites cellules grises ») accompagné du Dr Sheppard.
L’arrivée incongrue de Poirot m’a beaucoup fait sourire d’ailleurs. C’est original et inattendu!
L’enquête est prenante car tout le monde est soupçonné tour à tour.
Flora la nièce dépensière, sa mère (la belle soeur de Mr Ackroyd) soucieuse de son propre bien être, Parker le valet guindé, Ursula Bourne la récente employée, Ralph Paton le beau fils prodigue, Hector Blunt l’aventurier plus âgé, Miss Russel la gouvernante un peu trop mystérieuse, Raymond le secrétaire qui hérite d’une somme généreuse…
Vous pensez avoir trouvé le meurtrier mais Poirot soulève alors un point non négligeable et vous n’êtes plus sûr de rien.
Tout est extrêmement bien pensé et aucun détail n’est négligé.
Poirot est comme à son habitude, sûr de lui, parfois hautain (et par moments agaçant!) et est souvent le seul à savoir où il va (avec ses indices sybillins)
Il n’y a pas à dire, Agatha Christie sait ménager son suspens et maîtrise les retournements de situations!
Alors oui, pour en avoir discuté avec les copines, les personnages ne sont pas attachants mais ça ne m’a absolument pas gênée. J’étais complètement immergée dans l’enquête et le reste est passé en second plan pour moi.
Un très bon Agatha Christie!

Publicités
Cet article, publié dans Agatha, Chall'Eien'ge, Policier, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le meurtre de Roger Ackroyd – Agatha Christie

  1. Ping : Le jour où… je me suis faite embarquer dans un nouveau challenge!! | Emi-lit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s