Un diable en hiver (# La ronde des saisons 3) – Lisa Kleypas

la-ronde-des-saisons-tome-3-un-diable-en-hiver-de-lisa-kleypas

 

4ème de couverture :

Qui aurait cru que, après ses amies Annabelle et Lillian, ce serait au tour de la timide et bégayante Evangeline Jenner de trouver un mari ? Et quel mari ! Non content d’être un débauché notoire, un aristocrate plein de morgue, Sebastian, lord Saint-Vincent, vient de trahir son meilleur ami en tentant d’enlever sa riche fiancée… C’est pour échapper aux griffes de sa famille qu’Evangeline a signé un pacte avec ce diable d’homme. Car en échange de sa protection, Sebastian aura sa fortune, mais il n’aura ni son corps ni son coeur.

 

Mon avis :

Ahhhhhh que j’ai aimé ce tome!!!!

Je savais que le héros central de ce tome serait Sebastian Saint Vincent. Et comment dire… Il ne m’avait pas plus DU TOUT dans le tome précédent.
Mais les copines savent être convaincantes et me juraient que je serai sous son charme.

Donc dans ce tome nous retrouvons Evangeline, une nouvelle « laissée pour compte » comme elle et ses amies se sont surnommées lors de leur rencontre.
Evangeline est une héroïne qui dans les précédents tomes est apparue effacée, timide, innocente et affligée d’un bégaiement qui lui complique grandement la vie (ainsi que d’une famille qui la brutalise et la séquestre…)
Et là voilà qui se présente au domicile de Saint Vincent pour lui proposer un marché.
Ils se marient tous les deux. Elle lui offre la fortune qu’elle va bientôt posséder (son père étant mourant) et lui lui offre une protection contre ses oncles qui ne veulent que récupérer l’héritage qu’elle recevra bientôt.
Saint Vincent étant dans une posture financière plus que compliquée ne peut guère refuser et accepte donc de se plier aux règles de ce petit bout de femme.

Leur relation est explosive. Car sous ses dehors réservés, Evangeline a nettement plus de caractère qu’on ne pourrait le croire! Dû au fait de son entourage peut soucieux de son bien être, elle a développé une résistance hors norme. Et contrairement aux apparences (et à son bégaiement), c’est une jeune fille très intelligente et sensée.
Saint Vincent quand à lui est un débauché. Il ne s’en cache pas et l’assume même haut et fort à la moindre occasion. Il a une haute opinion de lui même et de ses atouts de séduction. Et si on ne se fie qu’à cette carapace, on passe à côté d’un être bien plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord.
Et Evangeline et sa patience d’ange vont arriver à apprivoiser cet électron libre qui redoute plus que tout de s’attacher à quelqu’un. Le changement arrive peu à peu. Parfois dans d’infimes détails. Mais Sebastian s’ouvre. Se révèle. Petit à petit.
Saint Vincent a beaucoup de démons, Evangeline lui apporte sa fraîcheur et sa douceur pour les combattre.
Un couple qu’on pourrait croire mal assorti de premier abord. Mais deux personnalités qui se comprennent. Et deux coeurs qui se reconnaissent (oui ce livre me donne des envies de poésie!)

L’environnement dans lequel se passe une grande partie du livre est aussi original (le club de jeu du père d’Evangeline) car peu courant. Et c’est d’autant plus intéressant de voir évoluer les personnages dans ce type peu conventionnel de milieu. Un petit plus sympathique!

Et puis Sebastian quoi *soupir*

Publicités
Cet article, publié dans Romances, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s