The Air he breathes – Brittainy Cherry

the-air-he-breathes-elements-1-brittainy-cherry

 

4 ème de couverture :

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes.

C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route.

Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

 

Mon avis :

Elizabeth a perdu son conjoint.
Elle continue de vivre pour sa fille Emma. Mais elle est brisée.
Tristan a lui aussi subi une perte tragique. Sauf que lui ne s’en n’est pas relevé. Il ne veut pas s’en sortir. Il maintient tout le monde à distance. Il est froid, désagréable, voir même agressif, et effrayant.
Ils sont voisins.
Là où tout le monde met Elizabeth en garde, cette dernière décide de ne pas écouter ce qui se dit sur Tristan.
Elle voit au delà de l’homme brisé, blessé et sauvage. Elle le voit Lui. Et elle pense que ça vaut la peine d’essayer de le sauver de lui même et de ses démons. Et peut être arrivera-t-elle au passage à se sauver elle-même.

Ce livre m’a beaucoup plu.
J’ai aimé le style, le traitement de l’univers et des personnages, l’humour.
Et puis vers 80/85% l’auteure a craqué (selon moi)
J’ai vu arriver un rebondissement, que je pensais être le rebondissement final (et qui m’aurait suffit) mais l’auteure a rajouté une avalanche de drama et de too much autour d’un personnage. Cela n’était pas nécessaire pour moi et a un peu gâché mon plaisir de lecture.
Heureusement que jusque là j’étais sous le charme. Cela a un peu rattrapé ma petite déception.

Les thèmes abordés pourraient donner une lecture suffocante et difficile. Mais l’auteure a su judicieusement instiller des touches d’humour, ce qui allège la lecture. J’ai beaucoup apprécié cela.
Je n’ai pas vu les pages défilées, parce que le style est vraiment agréable et fluide.
J’ai aimé les personnages principaux, la façon dont leurs deuils sont abordés et le regard des autres sur ces deuils. Le rendu m’a semblé très réaliste.
Les personnages secondaires (pour certains, ne parlons pas de celui too much!) sont plutôt intéressants et intrigants pour certains. J’ai hâte de découvrir les tomes compagnons (il y en aura d’après ce que j’ai compris) et j’espère que le prochain concernera Faye, la meilleure amie d’Elizabeth, haute en couleurs, sans aucun filtre mais qui cache (j’en suis sûre!) une plus grande fragilité qu’il n’ y paraît au premier abord!

J’ai beaucoup souri au milieu de l’horreur des situations de Tristan et Elizabeth. J’ai frémi. J’ai été émue. J’ai eu de petits palpitations lors de certaines déclarations, les larmes aux yeux avec d’autres.
Ce livre ne m’a clairement pas laissée indifférente.

Donc vraiment réelle petite déception pour la fin de ce livre qui jusqu’à 80/85% semblait largement tenir ses promesses. Mais néanmoins agréable découverte de la plume de l’auteure, de son univers et de son style. Je lirai donc sans problème son prochain livre (s’il concerne le même univers que celui ci évidemment!)

Publicités
Cet article, publié dans Romances, Romans, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s