La réelle Hauteur des hommes – Jo Ann Von Haff

la-reelle-hauteur-des-hommes-813651-250-400

4ème de couverture :

Melanie Gordon, illustratrice célibataire et indépendante, travaille chez elle, dans un salon aux murs colorés, sur un bureau envahi de plantes et de tasses de thé. Du lundi au vendredi, chaque journée commence exactement de la même manière : en lisant le nouvel article de Littlejohn, le blogueur influent de La Réelle Hauteur des hommes. Pour elle, il est irréel et inaccessible, hors d’atteinte derrière ses chroniques intelligentes et son pseudo sans visage. Jusqu’à ce qu’elle imagine et dessine son portrait et qu’elle le poste sur son blog. Jusqu’à ce qu’il le voie, et qu’il l’appelle. À l’abri derrière leurs téléphones et leurs écrans, ils laissent une relation s’installer et rythmer peu à peu leur quotidien. Et quand l’idée de se voir fait irruption, une question se pose : leur rencontre serait-elle à la hauteur de leurs attentes ?

 

Mon avis :

Mel est illustratrice à son compte et célibataire. Chaque début de journée est rythmé par un rituel strict, et notamment celui de lire la chronique du jour de Littlejohn, blogger influent sur son site La Réelle Hauteur des Hommes.
Un jour sur un coup de tête, elle l’imagine un peu plus que d’habitude, le dessine et publie les dessins sur son blog sous le pseudonyme Miss Mel.
Et voilà que celui qu’elle pensait totalement inaccessible la contacte. S’instaure de petites habitudes entre eux, mais toujours via technologie interposée. Se rencontreront-ils réellement un jour?
Pourquoi LittleJohn persiste-t-il à rester aussi énigmatique sur lui ?

Quelle lecture!
Ce livre ce n’est pas seulement une jolie romance sans conséquence.
Ce livre ce n’est pas ce que nous sommes mais qui nous sommes (comme le répète souvent Mel à Jon)
Ce livre ce sont des dessins, des livres, des blogs, l’art, les rencontres, les évidences, la famille, les amis, la différence, l’abnégation, l’acceptation, le rejet, le courage, la fuite, les retrouvailles, des plantes, de la cuisine, des sourires plein de soleil et des regards chargés de pluie, un loft épuré et un appartement coloré… et l’amour toujours.

Une jolie petite claque.
Une pause hors du temps le temps de vivre (en retenant son souffle parfois) un peu avec Mel, Jon, Liz, Tony, Julie, Alice, Yvonne, Rajesh… Les voir évoluer, se planter, se chercher, s’aimer, se comprendre, s’accepter, se rejeter, se perdre… mais toujours se retrouver.

Au niveau de la narration nous avons une alternance de points de vue entre Mel et John.
Je ne vous ferai pas l’affront de vous crier à nouveau ma passion sans borne en ce qui concerne l’alternance de points de vue. Non. Je ne le ferai pas.
Mais il fallait que ce soit souligné, car forcément cela a un peu plus ravi mon coeur!
Le sujet de la différence est bien amené. Nous ne savons pas réellement de quoi il s’agit jusqu’à ce que LittleJohn nous le révèle à un moment et que cela nous laisse un peu sous le choc.
Le risque était que l’auteur en fasse trop et que l’on tombe dans le mélodramatique, mais ce n’est pas du tout le cas. Tout sonne juste sans que ce soit « trop ». C’est justement dosé.
Même si Mel est parfois un peu trop optimiste, elle n’est qu’amour, joie, sourire et j’en passe. Je pensais que cela finirait par m’agacer mais non, cela m’a fait sourire et malgré tout ça avait du sens.

Un livre fort qui traite d’un sujet peu exploité en littérature et qui mérite d’être connu et lu!!

Publicités
Cet article, publié dans Romans, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La réelle Hauteur des hommes – Jo Ann Von Haff

  1. Y’a pas à dire, tu sais vendre ta came ! 😛
    Hop dans la wish !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s