ça a commencé comme ça – Angéla Morelli

51rm9hpgw5l

4 ème de couverture :

Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles . Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non, ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu.

Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Et, malgré la mobilisation de tout le village pour la soutenir dans sa quête, impossible de trouver les fameux fruits au beau milieu de cette canicule qui frappe le Sud-Ouest de la France. Impossible ? Non, pas tout à fait. Car il y a bien quelqu’un qui en a, des figues : Corto, le beau jardinier mystérieux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger.

Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto.

 

Mon avis :

Flore est une jeune femme trentenaire, mère célibataire, vivant avec son père (qui est un peu dans les étoiles ou dans la lune, au choix!) et sa fille pleine d’énergie (comme tout enfant de 8 ans) dans un petit village plongé en pleine canicule estivale.
Pour parvenir à maintenir un niveau de vie correcte (et tenter de faire réparer certaines choses dans leur vieux corps de ferme) elle cumule plusieurs boulots liés à la cuisine: les viennoiseries vendues au bar en face, les confitures…
Ses amis et proches qui l’adorent l’inscrivent à son insu à un concours de confection de confitures avec pour thème : la figue.
Et dès ce moment là, sa vie va se voir complètement chamboulée.
Et pas seulement à cause de ce concours!

J’ai aimé le personnage de Flore.
Fragile mais déterminée. Qui s’affirme peu à peu au cours du livre (pour une fin en apothéose!)
Et elle est réellement une superwoman quand on voit le travail qu’elle abat et son organisation de folie (même si elle ne parvient jamais à être l’heure) Elle peut être là où on ne l’attend pas, elle est une héroïne du quotidien comme il en existe des milliers (voir plus) un peu partout et dont on parle trop peu, parce que le quotidien, ça vend moins de rêve à beaucoup.

J’ai aimé l’ambiance du livre.
Douce, mélancolique parfois, pleine de souvenirs, chargée en émotions diverses et variées. L’odeur des pâtisseries, le partage des souvenirs, les balades en campagne, les arbres à escalader, un petit village qui partage, des fleurs, des sauvetages inattendus…

Le personnage de Corto (seul bémol, son prénom, je m’y suis difficilement faite!), je vous laisse le découvrir : ça vaut le détour! Trop en dévoiler, ce serait dommage! Mais il faut tout de même savoir que la romance n’est pas l’axe principal du livre!

Les personnages secondaires m’ont aussi touchée : Raymond, Mme André, Fanny, Gina (je verrai d’ailleurs bien un tome compagnon sur Fanny, non?)
Chacun à leur manière, ils amènent une touche de profondeur, d’originalité, d’humour (et j’en passe!) à l’histoire.

J’ai aimé l’humour avec les toasts improbables des deux meilleures amies, j’ai adoré les noms des confitures de Flore, j’ai apprécié tout le côté pâtisserie vraiment bien développé, j’ai aimé que la romance ne prenne pas toute la place et qu’elle prenne son temps, j’ai apprécié que ce soit plutôt simple sans rebondissements tordus ou tirés par les cheveux, j’ai adoré les listes et les références musicales, j’ai aimé que ça parle de relations avec les Absents…
Bref j’ai beaucoup aimé!! Lecture à faire bien installer dans un canapé/fauteuil avec plaid, thé… instant doudou parfait!

Publicités
Cet article, publié dans Romans, Romans doudous, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s