Le plaisir de te détester – Emilie Million

33281823

4ème de couverture :

Pour certaines personnes, les réunions des anciens du lycée sont un bon prétexte pour étaler son bonheur et sa réussite. Pour Marie, c’est surtout l’occasion de se prendre la réalité en face : célibataire, au chômage, au bord de la ruine, on ne peut pas dire qu’elle ait de quoi se vanter auprès de ses anciens camarades. Constat qui devient d’autant plus blessant lorsqu’elle se retrouve face à David, qu’elle a humilié dix ans plus tôt. Car le geek boutonneux de ses souvenirs s’est transformé en un chef d’entreprise charismatique. Alors, quand ce dernier lui propose de devenir son assistante, Marie hésite : doit-elle céder à la tentation de revoir David ou bien faire preuve de prudence et éviter cet homme qui a toutes les raisons de lui en vouloir ?

Mon avis :

En pleine panne de lecture depuis presque 2 mois, j’avais besoin de peps, de bons sentiments, d’une lecture qui arrive à me relancer.
Et ce fut le cas avec cette romance.
Marie est à l’approche de la trentaine et n’a pas réellement fait grand chose de sa vie, célibataire, elle vit en coloc avec une jeune femme qui est devenue une amie, elle n’a pas de boulot, pas de perspective d’avenir et voilà que sa meilleure amie la traîne de force à une réunion d’anciens élèves.
Réunion où elle retrouve David (qu’elle ne reconnaît pas immédiatement), jeune homme à qui elle en a un peu fait voir de toutes les couleurs.
Curieusement, il lui propose un job et semble attendre autre chose d’elle également.

Alors oui, c’est un peu cousu de fil blanc et l’on connaît déjà la fin dès le début du livre.
Mais peu importe. J’ai passé un bon moment.
La plume est fluide et l’auteur a su m’embarquer dans son univers un brin déjanté avec son héroïne pleine d’humour et de folie.
Je n’ai pas vu défiler les pages et même si (encore une fois) la fin est prévisible, cela ne m’a absolument pas gâché mon plaisir de lecture.
On rit, on sourit, on soupire, on tremble, on s’exaspère, on s’attendrit. Bref tout un panel d’émotions condensés dans ce petit roman qui vaut le détour!

Les personnages sont bien campés.
Peut-être un brin caricaturaux dans leurs travers et leurs qualités mais cela ne m’a pas gênée.
Marie est un peu fêlée, se parle à elle-même (et à Dieu), souffre de TOC de rangement et d’un grand manque de confiance en elle.
David est grand, beau, fort, intelligent et patron de sa propre entreprise et un peu bordélique, arrogant et autoritaire.
La tension entre les deux héros est palpable dès le début et grandissante tout au long du livre.
Elle monte crescendo et l’auteur a bien su rendre cet effet.
Les personnages secondaires, notamment les deux amies un peu déjantées de Marie sont plutôt intéressantes mais peut-être un peu trop survolées à mon goût. Peut-être car l’auteur compte leur accorder à chacune une histoire entière ? (je l’espère sincèrement car nous n’avons pas toutes les réponses!)
Sarah, le petit chat est adorable et touchante.
Et il y a également la mégère que vous avez envie de frapper mais dont je ne parlerais pas 🙂

C’est une comédie romantique qui se lit vite et laisse un petit sourire aux lèvres.
Rafraîchissant et sans aucune prise de tête : idéal pour (peut-être enfin!) me sortir de ma panne de lecture!

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, Romances, Romans doudous, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s