Miss Cyclone – Laurence Peyrin

34741630

4ème de couverture :

Coney Island, là où New York se jette dans la mer, est un endroit enchanteur l’été, avec sa fête foraine légendaire, et fantomatique l’hiver quand les manèges sont à l’arrêt.
C’est là qu’Angela et June, 16 ans, ont grandi ensemble. Deux jeunes filles vives et joyeuses, que rien ne destinait à s’entendre, et que rien ne peut séparer.
Mais une nuit, la nuit où toute la jeunesse new-yorkaise pleure la mort de John Lennon, leur vie prend un tour inattendu : Angela, par un mélange de fatalisme et d’innocence, accepte de son petit ami ce qu’elle ne voulait pas vraiment.
Parce qu’elle n’ose pas en parler à June, son silence devient un secret… Et leur destin à toutes les deux en sera changé à jamais.

 

Mon avis :

Oui c’est une lecture estivale! Mais Miss Cyclone mérite un article pour lui tout seul! Ce roman est une pépite ❤

Un livre qui suit une amitié sur plusieurs décennies. De décembre 1980 à septembre 2001.
En sautant à chaque fois quelques années entre chaque partie (au nombre de 4 !) mais sans que cela ne soit gênant ou déroutant.
L’histoire se concentre donc sur l’amitié de June et Angela, que nous rencontrons adolescentes au début du roman à Coney Island à New York.
Elles sont insouciantes, profitent de leur jeunesse, aspirent plus ou moins à certaines choses pour leurs avenirs. Et puis John Lennon décède et un évènement découlant de ce décès va venir totalement bouleverser la vie des deux jeunes filles.

Ce livre c’est une magnifique histoire d’amitié, de pardon, d’amour, de don de soi. Une formidable histoire de vie.
Qui montre que la vie n’est pas parfaite, qu’elle ne suit pas toujours le chemin que l’on désire mais qu’il ne tient qu’à soi de réaliser ses rêves, de prendre sa propre vie en mains.

Les deux héroïnes sont aux antipodes l’une de l’autre sur le papier. Tout semble les opposer au cours du roman et pourtant leur amitié est solide. De celle qui dure et affronte tous les obstacles sans faiblir. Tantôt difficile, tantôt fusionnelle. L’amitié d’une vie.

J’ai adoré ce roman que j’ai eu du mal à lâcher et qu’en même temps je voulais voir durer ne voulant pas quitter les personnages, redoutant de tourner la dernière page.
L’auteur retransmet les émotions avec une telle justesse, une plume si intense que j’ai été conquise dès les premières pages. Voulant savoir ce qu’il adviendrait de June et Angela et le redoutant en même temps.
J’ai su qu’elles faisaient de mauvais choix et j’ai tremblé pour elles. J’ai été agacé de voir la répétition de certains faits pour Angela, l’enfermant dans un rôle, une routine qui parfois, je le savais, lui ressemblaient si peu. Mais un avenir tracé contre lequel elle ne semblait pas pouvoir lutter.
Une histoire d’amitié oui. Mais aussi de sacrifices. Cet enchaînement d’événements qui mène à cette fin. Cette fin à laquelle je ne m’attendais pas sur certains aspects et qui pourtant sonne juste. Dans le ton de cette amitié, de ce New York en plein ébullition.

Un livre touchant. Émouvant. Qui m’a donné envie de lire les 2 précédents romans de l’auteur. Et le désir de suivre de près ses parutions (et que j’ai depuis dans ma PAL)
Un livre qui compte. Et que j’espère beaucoup découvriront!

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Romans, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Miss Cyclone – Laurence Peyrin

  1. Ping : Lectures estivales #️⃣ 3 | Emi-lit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s