Lectures estivales #4

 

Voici le 4eme et dernier rendez-vous estival! Au programme : de l’amour, du fantastique… que des excellentes lectures!! Bon ok, à une près!  😉

 

ENTRE CIEL ET LOU – LORRAINE FOUCHET  ❤️❤️❤️❤️❤️

29499467

4eme de couverture :

Jo vient de perdre l’amour de sa vie, son souffle, son rire et son appétit : Lou. Il est désormais seul sur l’île de Groix, leur île, celle qu’il a choisie et qu’elle a épousée en même temps que lui. Lors de ses funérailles, entouré de ses enfants, Cyrian et Sarah, avec qui il nourrit des rapports distendus, le notaire lit le testament. Jusqu’à cette annonce fracassante : Jo l’a trahie. Stupeur ! Ce dernier comprend que Lou, mère dévouée et épouse amoureuse, n’a pas dit son dernier mot et lui lance un ultime défi. Son  » piroche  » aura deux mois pour renouer avec Cyrian et Sarah, et surtout, les rendre heureux. Mais entre une belle-fille acariâtre et jalouse, un fils sur la défensive, une petite-fille en mal de père et une fille cabossée par l’amour, Jo a du pain sur la planche… Haut les cœurs !

Mon avis :

Que dire de ce livre ?
Un complet coup de coeur pour moi.

Jo vient de perdre Lou, l’amour de sa vie.
Comme un dernier pied de nez celle ci lui a demandé en laissant des consignes chez le notaire de rendre leurs deux enfants heureux.
Cyrian et Sarah sont deux adultes maintenant, Jo ne comprend pas au départ. Leur dynamique familiale a toujours été insufflée par Lou. Elle était leur force, celle qui les réunissait.
Mais pour avoir accès aux derniers mots de Lou enfermés dans une bouteille, Jo va devoir tenter de mener cette dernière mission confiée par sa femme à bien.
Tout s’annonce compliqué dès le départ.
Lui habite à Groix, l’ile de son enfance. Avec Maelle, la 1ere compagne de son fils et leur fille Pomme qui a 10ans.
Sarah, célibataire et électron libre vit à Paris.
Cyrian également, marié à Albane et père de Charlotte qui a 9 ans.
Comment arriver à comprendre ses enfants ? Comment parvenir à communiquer avec eux ? Comme arriver à voir au delà des apparences qu’ils renvoient ?
Sont-ils heureux ? N’est-ce qu’une façade ?

Jo a du pain sur la planche.
Au milieu de sa tristesse, de sa colère, de son envie d’abandonner et de lâcher prise. Cette mission va lui donner le courage (parfois inconsciemment) d’avancer. Sans Lou.

La plume de l’auteur m’a prise aux tripes. Il y a des phrases d’une beauté sans nom.
Si vous voulez un livre totalement positif passez votre chemin. Ce roman est souvent triste, mais tellement lumineux. Poignant mais parsemé de touches d’humour.
On y alterne les points de vue : ceux de Jo, de Lou (et oui!), de Cyrian, de Sarah, de Pomme, de Charlotte, d’Albane, de Maelle et de certains qui croisent leur chemin (et moi j’adore l’alternance des points de vue!) , le texte obtient ainsi une dynamique propre et rythmée, qui a été pour moi parfaite.
J’ai eu plus d’une fois les larmes aux yeux. J’ai retenu mon souffle.
Je suis tombée sous le charme des descriptions de l’île de Groix. Je ne connais pas du tout cet endroit et il fait dorénavant partie des endroits que je veux découvrir.

J’ai adoré suivre cette famille cabossée par la vie (et pas seulement à cause de la disparition de Lou) qui essaye de s’entraider, de se rapprocher. Cette famille qui s’y prend mal, se fait du mal, s’aime mal parfois mais s’aime tellement toujours. Aucune famille n’est parfaite et ils nous le montrent bien. Ils nous font découvrir aussi qu’ensemble tout peut être possible.
Une histoire de perte, de reconstruction, de découvertes, d’amour…

Ce livre c’est : Groix, du saxophone, une perte, un notaire, une bouteille, des plages, du vélo, des goélands, la bande du 7, Systole et Diastole, une promesse, des joseph sur les épaules, des trous dans les coeurs, des chansons, Yolo, 1,2,3 , Hopla, Grampy et Granny, le trou de l’Enfer, de la cuisine ratée et tellement plus encore…

 

RENDEZ-VOUS A CENTRAL PARK – SARAH MORGAN  ❤️❤️❤️❤️

34554849

4eme de couverture :

Si c’est l’amour inconditionnel que tu cherches, adopte un chien.

Depuis le désastreux divorce de ses parents, Frankie a un avis arrêté sur l’amour : ce n’est pas pour elle. La vie qu’elle s’est construite à New York, entre son passionnant métier de botaniste et son indéfectible groupe d’amis, lui convient parfaitement. Et si Matt, le frère aîné de sa meilleure amie, est le portrait-robot de l’homme idéal – célibataire, fiable et furieusement sexy –, elle se contente très bien de leur relation platonique. Mais, quand ce dernier décide de briser ce fragile équilibre en lui proposant un rendez-vous, Frankie sait qu’elle a un choix à faire : affronter ses peurs ou laisser l’homme parfait sortir de sa vie.

Mon avis :

Cette série!
J’avais énormément aimé le 1er tome.
Je n’ai donc pas attendu longtemps pour lire ce second tome (qui est un tome compagnon) que ce concentre sur une autre des amies du petit trio suivi : Franckie. Qui m’intriguait énormément.

Franckie c’est l’héroïne belle, intelligente, compréhensive (et j’en passe) qui se cache derrière des vêtements informes, de grosses lunettes et une froideur calculée (pour qui ne sait pas voir au delà)
Elle ne se voit pas telle que les autres la voient.
Elle adore ses plantes et ses végétaux, il s’agit de sa spécialité au sein d’urban génie, la société qu’elle et ses amies ont monté de leurs propres mains il y a peu de temps. Et elle maîtrise à fond son sujet.
Elle est d’une fidélité à toute épreuve envers ses amies malgré les casseroles qu’elle traine.
Elle ADORE lire (en voilà une qui a tout compris)
On en a appris un peu sur son adolescence un peu tumultueuse due à ses parents dans le précédent tome mais elle est loin d’avoir livré tous ses secrets. J’étais très curieuse de savoir où cela nous mènerait.

Et puis nous avons Matt, le frère ainé de Paige. Doux, patient, calme, protecteur (et défenseur de la veuve et l’opprimé) (j’exagère à peine sur ce point), beau (ce qui ne gâche rien) et qui a vraiment bien réussi en montant sa propre boîte.
Il a toujours eu ce « petit truc en plus » pour Franckie. Il pensait la connaître parfaitement et il va pourtant aller de surprise en surprise. Mais il restera constant avec elle et rassurant.

Les deux personnages principaux sont un peu caricaturaux dans leurs blessures, leur façon de se comporter parfois, leurs réactions.
J’ai eu ce sentiment de too much par moments. Et pourtant… Là où dans un autre livre j’aurai levé les yeux au ciel et poussé des soupirs d’exaspération, ici ça n’a pas été le cas.
L’auteur a réussi à me faire oublier ces aspects un peu trop exagérés et que l’on voit relativement fréquemment en romance. C’est beaucoup utilisé et pourtant ça passe sans problème.
Parce que les personnages sont attachants, parce que ça fonctionne terriblement bien finalement. Parce que c’est doux, réconfortant.

J’ai adoré retrouvé l’ambiance de cet univers. Cet espèce de petit cocon que l’auteur a su créer. J’ai eu l’impression de rejoindre des amis de longue date qui m’avaient manqués (oui rien que ça!)
Il y a peu de Paige et Jake dans ce tome (mais les apparitions de Jake sont justes géniales et drôles), un peu plus d’Eva (dont j’ai vraiment hâte de découvrir le tome!!)
J’ai retrouvé l’humour du 1er tome, la complicité qui les lie tous, cette amitié indéfectible.
J’ai eu énormément le sourire aux lèvres.
Je l’ai dévoré.

Ce livre c’est : des lunettes, Central Park, Miss Tigresse (oui encore et toujours), un collier, des mariages, une grotte, Roxy, un toit terrasse, des amies, des secrets, l’abandon, la confiance en soi, des livres, des plantes, la plage et j’en passe.

Le 3eme tome n’est pas encore sorti en français mais je l’ai en VO 🙂

 

MEG CORBYN (Tomes 1,2 et 3) –  ANNE BISHOP  ❤️❤️❤️❤️❤️

4eme de couverture : (essentiellement du 1er tome pour ne riens spoiler sur la suite)

Meg Corbyn a vécu toute sa vie coupée du monde, traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules se servant de ses visions du futur pour s’enrichir. Lorsqu’elle s’enfuit, ils sont prêts à tout pour la récupérer, même à s’aventurer sur le territoire des Autres. Ces créatures de cauchemar prêtes à éradiquer l’humanité au moindre faux pas auprès desquelles Meg va trouver refuge. Mais si Simon Wolfgard, loup-garou et chef de la communauté, est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, il pourrait à tout moment décider de simplement éliminer cette source de danger pour les siens…

Mon avis :

Gros coup de coeur pour ce 1er tome!!
J’en avais beaucoup entendu parler sans sauter le pas.
C’est chose faite et comment dire… Aucun regret!

Si au début j’ai été un peu perdue dans l’univers dense et complexe créé par l’auteur, une fois mes marques prises, je n’ai pu poser mon livre qu’avec difficultés!

Nous découvrons Meg dès le premières pages perdue et en fuite. Nous ne savons pas ce qu’elle fuit mais ça a plutôt l’air terrifiant.
Elle vit dans un monde où cohabitent tant bien que mal les Humains et les Autres (métamorphes, vampires et j’en passe!), tout est question de lutte de pouvoirs et de territoire. De contrôle.
Meg décide pour se protéger d’intégrer un Enclos, lieu où vivent les Autres en communauté. Dans ce lieu, les lois humaines n’ont pas lieu d’être et elle sera « protégée ».
Meg a des visions, au départ nous ne savons pas à quoi celles ci sont dûes mais nous l’apprendrons plus tard.
Le hasard faisant bien les choses, la voilà devenue Agent de liaison au sein d’un Enclos.
Celui ci est dirigé par Simon, un Loup.
Elle réceptionne les courriers du monde humain à destination des Autres, le trie et le distribue.
Elle est une Cassandra sangue, une prophétesse de sang et elle a fui pour sa liberté.

Je ne peux guère en dire plus sans en dire trop.
Ce que je peux dire c’est que j’ai adoré le personnage de Meg. Elle est adulte, mais à cause de son passé elle se comporte parfois avec l’innocence des enfants. Elle est naïve oui, mais c’est rafraîchissant et totalement crédible. Et par certains aspects elle dispose d’un pouvoir immense qui peut changer de nombreuses choses. Sans parfois en avoir vraiment conscience.
J’ai aimé sa façon de s’intégrer aux Autres. Ces derniers sont sauvages, les Humains pour eux sont des proies, de la nourriture. Mais sans brusquer personne, peu à peu, elle va les séduire. Sans chercher à le faire volontairement en plus.
Dans ce tome, il y a peu d’action (à part à la fin) mais c’est parfait. Le monde se met en place, on prend nos marques en même temps que Meg prend les siennes.
On en apprend beaucoup sur les Autres, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne sont pas tendres. Ils gardent, pour les métamorphes, des attributs propres aux animaux qui leur correspondent. Le Grizzly est pataud, le Corbeau avide de ce qui brille etc… c’est extrêmement bien pensé. De même que les Elémentaires, les petites Filles des Saisons. J’ai adoré la façon dont l’auteur avait monté son univers (oui j’insiste!)
La plume est également fluide, sans jamais être trop simple ou pesante. Ca passe réellement tout seul. Et on en veut encore.

Si par contre vous rechercher un livre avec de la romance, passez votre chemin. Ce ne sera pas le cas.
Mais peu importe.
C’est une histoire de découverte de soi, d’acceptation, de différence, de combat pour vivre et survivre, de protection, d’Amitié. Une histoire de libération.
Et c’était vraiment une belle lecture.

Les tomes suivants sont à la hauteur de ce 1er tome. Il y a ce qu’il faut de suspens, d’émotions, d’action, de mystère pour tenir le lecteur en haleine de A à Z. C’est intense et prenant. Et c’est également une très belle ode à la Nature et un rappel constant sur le fait que l’être humain ne pas suffisamment soin de ce qui lui est offert (et ce n’est pas du luxe!)

Aucune déception au fur et à mesure de mes lectures de ces 3 premiers tomes (que j’ai enchainés)  Il y a en tout 5 tomes dans cette série, les 4 premiers sont sortis en français et le dernier devrait être traduit en 2018 je pense. J’ai les deux derniers tomes dans ma PAL, le 4eme en VF et le dernier en VO mais j’ai choisi après ce 3eme tome de faire une pause avec d’autres lecture car je suis dans le déni de la fin de cette série. Je ne veux pas la voir se finir… 💔

 

LE CLUB DES TRICOTEUSES ANONYMES (Tome 1) – PENNY REID  ❤️❤️❤️

34483716

4eme de couverture :

Il y a trois choses que vous devez savoir sur Janie Morris :

1) Elle est incapable d’entretenir une conversation sans fournir Trop d’Informations Inutiles, particulièrement quand elle est troublée.
2) Personne ne la trouble plus que Quinn Sullivan.
3) Elle ne sait pas comment tricoter.

Après avoir perdu son petit ami, son appartement et son travail le même jour, Janie ne peut s’empêcher de se demander quels tourments le destin lui réserve encore. À sa plus grande humiliation, Quinn Sullivan, autrement connu sous le nom de M. FessesD’enfer, est le témoin de tout cela et n’a ensuite de cesse de réapparaître dans sa vie, comme une paire de chaussures que l’on convoite mais qu’on ne peut pas s’offrir. La seule chose à laquelle Janie ne s’attendait pas, c’est que Quinn, l’objet de ses légères -mais inoffensives- tendances obsessionnelles, lui fasse une proposition qu’elle ne peut refuser.

Mon avis :

J’attendais sans doute plus de ce livre et j’ai été un peu déçue.

Janie vit la pire journée de sa vie.
Elle découvre que son mec depuis des années la trompe, elle se fait virer et… il n’y a plus de papier wc aux toilettes (lol)
Janie a le cerveau encombré par un tas d’informations inutiles qu’elle a tendance à sortir au cours d’une conversation parfois sans aucune logique (et même plutôt souvent en fait), elle est plantureuse et belle (mais l’ignore et le nie), elle ne tricote pas mais fait partie d’un club de tricot composé de jeunes femmes sur lesquelles elle peut vraiment compter.
Et puis il y a Quinn ou Mr Fesse d’enfer. Qu’elle croise régulièrement depuis quelques semaines et qui ne la laisse pas du tout indifférente.

Que dire.
Je me suis ennuyée. C’était souvent téléphoné.
Et il y a de très nombreux clichés.
J’ai avancé par curiosité. Mais je n’ai pas été emportée.
Il y a des moments sympathiques, d’autres qui font sourire mais rien de vraiment transcendant pour moi.
La fin était too much par certains cotés.
Un moment sympa de lecture mais vraiment sans plus. Je ne sais pas du tout si je lirai le second tome qui est un tome compagnon.

Après discussion avec les copinautes il semblerait que la traduction n’aide pas et également que le 2eme tome soit au dessus de celui-ci. Je me laisserai donc sans doute tenter par la suite!

Publicités
Cet article, publié dans Coup de coeur, Romans, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s