Autoboyographie – Christina Lauren

39775195

4eme de couverture :

Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour le plus traditionnel État de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir ce patelin dès que possible).
C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux Séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Challenge accepté ! Et Tanner ne regrette pas son choix. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – et accessoirement mormon – qui a remporté le Séminaire haut la main l’année passée.
Et quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…

 

Mon avis :

J’ai été très touchée par cette lecture.
Nous faisons la connaissance de Tanner, toute sa famille est au courant qu’il est bisexuel et le soutient (voir même un peu trop parfois à son goût) Ils ont dû déménager pour l’Utah et revenir là où sa mère habitait avant, pour le travail de celle ci. Quand elle faisait partie de la congrégation mormon.
Le voilà donc propulser au milieu de tous ces jeunes voués à servir leur église et leurs traditions.
Tanner prend sur lui et cache à nouveau qui il est en comptant les jours qui le sépare de son départ à l’université où il pourra enfin vivre librement.
Mais sa meilleure amie Autumn veut absolument qu’ils s’inscrivent ensemble au Séminaire de leur lycée, un cours qui en 4 mois a pour but de leur faire écrire un roman.
Tanner la suit et va tomber de haut lorsqu’il va faire la connaissance de Sebastian. Il a publié l’année passée son livre à l’issue du Séminaire. Tanner tombe totalement sous son charme dès le premier coup d’oeil. Mais Sebastian est mormon et fils du pasteur…

J’ai aimé la plume, tout en délicatesse et en finesse. Avec des doses d’humour distillée au bon moment. Des infos intéressantes et pertinentes, que ce soit concernant la croyance des mormons et leurs modes de vie ou sur la communauté LGBT, sans que l’on tombe dans le moralisme.
L’histoire évolue doucement mais ça fait effectivement sens vu ce que doivent traverser nos deux protagonistes (même si la deuxième partie m’aura parue un peu longue par moments, avec certaines répétitions dans les actions dont je me serai passée)

J’ai aussi aimé que le titre de ce roman soit également le titre du roman que va écrire Tanner tout au long de notre lecture. Ce roman qu’il écrit avec ses tripes, son coeur et son âme. Ce roman qui lui permet de tenir, d’avancer, de ressentir. Ce lien entre Sebastian et lui.
Cet aveu écrit de la façon dont il est tombé amoureux.
J’avoue avoir beaucoup redouté la fin.
J’avais peur que ça ne finisse « bien » pour personne, même si en même temps j’aurai compris que ce soit le cas.

J’ai souri, ri, tremblé, frissonné, soupiré, pesté.
J’ai eu le coeur déchiré que ce soit pour Tanner ou Sebastian.
Mais également pour les parents de Tanner et Autumn.

J’ai des petits bémols, concernant déjà la passivité de Tanner au début (avant qu’il ne se réveille et ne réagisse face aux paroles et décisions de Sebastian), puis sa relation avec Autumn qui est clairement ambiguë et dont l’auteur se sert à la fin d’une façon qui m’a franchement agacée (et c’était inutile de tomber dans cette facilité, ça n’apporte rien au roman selon moi bien au contraire) et enfin les parents que ce soit de l’un ou de l’autre des garçons qui restent caricaturaux dans leur façon d’agir et de penser, surtout ceux de Tanner où tout est poussé à l’extrême dans leur façon de soutenir leur fils bisexuel.

J’ai néanmoins passé un très bon moment de lecture (qui m’a permis de me vider la tête après la trilogie de Sarah J Maas, c’est ce dont j’avais besoin) et l’histoire de Tanner et Sebastian a su toucher mon petit coeur tout mou.

Publicités
Cet article, publié dans M/M, Romances, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s