Mémé dans les orties – Aurélie Valognes

23152224

4eme de couverture :

Ferdinand Brun est atypique. Le genre de vieux monsieur qui boude la vie et s’ennuie à (ne pas) mourir. Tel un parasite, il occupe ses journées en planifiant les pires coups possibles qui pourraient nuire et agacer son voisinage. Il suffit d’un nœud qui se relâche et laisse partir son seul compagnon de vie, Daisy sa chienne, pour que tout s’écroule.
Quand Juliette, une fillette de dix ans, et Béatrice, la plus geek des grands-mères, forcent littéralement sa porte pour entrer dans sa vie, Ferdinand va être contraint de se métamorphoser et de sortir de sa chrysalide, découvrant qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à vivre …

 

Mon avis :

1er livre de l’auteur que je lis, donc j’avais décidé de commencer logiquement par sa 1ere parution.
J’ai passé un agréable moment.
Livre court, mignon, avec de l’humour et de petits rebondissements sympathiques.

J’ai mis un peu de temps à entrer réellement dedans car Ferdinand Brun notre personnage principal de 80 ans n’est pas du tout attachant! Et je ne voyais pas vraiment où l’auteur allait le rendre attachant et comment j’allais pouvoir avoir envie de suivre ses « aventures ». Il s’ennuie dans sa vie, celle ci est réglée avec minutie par des habitudes monotones, il est acariâtre, vindicatif et a un sacré esprit revanchard.
Mais lorsque sa chienne Daisy disparait son monde bascule et il laisse alors entrer dans sa vie 2 personnes qui vont tout bouleverser : sa voisine Béatrice, une grand mère hyperactif et Juliette, la voisine du dessus de 10ans.
Et à partir de ce moment là, j’ai beaucoup plus apprécié ma lecture.
Ferdinand est bousculé, malmené, il bougonne mais finit par se révéler et devient attachiant (on ne peut tout de même pas totalement changer!)

J’ai un peu regretté que le livre soit court car cela fait que pour avancer il y a parfois des ellipses dans l’histoire et j’ai regretté qu’on passe rapidement sur certaines choses. J’aurai aimé un peu plus.
La fin quand à elle est très ouverte et je ne suis pas très fan de ça. Je sais qu’il faut savoir laisser vivre leur vie aux personnages mais ici, j’ai trouvé qu’il restait quelques questions en suspend et j’avoue que ça m’a un peu laissé sur ma faim/fin.

J’ai sinon beaucoup apprécié la plume de l’auteur qui est agréable et fluide.
Il y a de bonnes doses d’humour bien amenées, des moments un peu plus « tragiques », des moments d’émotions.
C’était une lecture mignonne et un peu piquante par moments, à savourer comme un bonbon acidulé! 🙂
Je lirai sans aucun doute d’autres livres de l’auteur pour passer un agréable moment de détente

Publicités
Cet article, publié dans Romans, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s