Sam & Jase (Stony Bay Beach T1) – Huntley Fitzpatrick

38504821

4eme de couverture :

Samantha a 17 ans. Sa mère est une figure politique locale. Leur maison est immense, immaculée, tout le contraire de celle des Garrett, les voisins que sa mère déteste. Ces derniers ont huit enfants et vivent dans un bouillonnant désordre organisé. Un jour d’été, alors que Sam les observe de son balcon, un garçon l’y rejoint : c’est Jase, le troisième enfant des Garrett. Commence alors pour Sam et Jase l’été des premières fois, mais aussi des secrets, qui ne peuvent rester bien longtemps gardés…

 

Mon avis :

Voilà une lecture qui je pensais allait être juste « mignonne » et qui a été plus que cela!
Samantha a 17 ans et vit dans un univers privilégié. Elle est la fille de la sénatrice (qui elle même vit d’une rente) et vit dans une magnifique maison avec sa soeur et sa mère. Elle n’a jamais manqué de rien (si ce n’est d’amour réel de la part de sa mère) et vit dans un monde d’apparences qui lui suffit de moins en moins.
Il y a quelques années, à côté de chez elles ont emménagé les Garrett. Une famille bruyante, pleine d’enfants dont le nombre, au fur et à mesure des années, n’a cessé d’augmenter. A la grande horreur de la mère de Sam qui ne veut absolument pas qu’elle ou ses filles aient la moindre interaction avec « des gens de ce type là ».
Alors Sam a pris l’habitude de les observer régulièrement depuis chez elle.
Jusqu’au jour où un des enfants Garrett, Jase, l’a rejoint et va totalement bouleverser l’été de Sam et des deux familles.

Je prenais ce livre pour une simple chose : une lecture détente sur un 1er amour d’été adolescent.
Mais force a été de constater qu’il s’agit de bien plus que cela.
Oui il y a une très douce et jolie histoire entre Sam et Jase (oui cela peut faire cliché entre la jolie petite fille riche et gâtée et le beau jeune homme dont la vie est plus dure, mais franchement je n’ai pas trouvé que c’était le cas) mais le livre est bien loin de ne se résumer qu’à cela.
Il y est beaucoup question de la vie politique de la mère de Sam, de manipulation, de paraître, de jusqu’où sont capables d’aller les gens pour accéder au pouvoir. Il y est aussi question de dépendance, de lâcher prise, de mensonge, de sevrage, de révélation.
Il y est question d’apprentissage et de comment grandir face à tant de bouleversements lorsque l’on a toujours vécu dans un univers aseptisé et protégé.
Il y est question d’amitié, de trahison, de 1ère fois.
Et ce serait vraiment dommage de ne résumer ce roman qu’à une romance adolescente.

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur. Je n’ai absolument pas vu les plus de 500 page défiler.
J’ai aimé l’humour qui prend les traits d’un des plus jeunes enfants Garrett, George. Qu’est-ce que j’ai aimé ce petit bout d’homme, très intelligent malgré son jeune âge, hypersensible et de ce fait rempli d’interrogations qui peuvent paraître parfois plus farfelues les unes que les autres et qui apportent une touche de douceur et légèreté au roman.
J’ai aimé le savant dosage entre les « drames » et les moments plus doux.

Mon premier petit bémol ira face au traitement de l’amitié entre Sam et sa meilleure amie Nan. Même si ça sonne logique, j’ai trouvé que c’était tout de même peut être un peu tiré par les cheveux et dommage.
Mon second bémol ira à cette fin ouverte (et je n’aime pas ça!) Je sais qu’il faut savoir laisser vivre les personnages au delà du roman mais j’ai toujours du mal quand les fins sont vraiment trop ouvertes. Après il s’agit ici d’un premier tome. Il y a un second tome compagnon qui reste dans le même univers et se centre sur d’autres personnages principaux que nous rencontrons dans ce 1er opus. Donc j’ai bon espoir d’y retrouver Sam et Jase afin d’en savoir plus sur ce qu’ils deviennent.
Quand au rebondissement « final » qui arrive au 3/4 du livre environ, j’imagine que certains trouveront que c’est « too much » mais bizarrement avec moi, ça l’a fait. J’ai eu le coeur brisé et tordu d’anxiété pour les personnages mais je n’ai pas trouvé que l’auteur poussait dans le drama inutilement. Alors que dans un autre contexte ça aurait clairement pu me faire lever les yeux au ciel. Mais je pense que j’aimais déjà beaucoup trop les personnages pour lui en tenir rigueur.

J’ai donc passé un excellent moment de lecture en compagnie de Sam et Jase et surtout de la famille Garrett, haute en couleur et terriblement attachante!
Je lirai sans aucun doute le 2eme tome (quand il sera disponible en numérique, ce qui n’est pas le cas actuellement) (en espérant que ce soit bien le cas un jour!)

Publicités
Cet article, publié dans Romans, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s