Georges, le monde et moi – Illana Cantin

41711386

 

4ème de couverture :

Avant, je me serais décrit comme le mec de base : des notes dans la moyenne, une famille aimante, un petit groupe d’amis.
Avant, j’étais l’archétype du geek qui termine avec la jolie fille à la fin d’un film.
Bref, j’avais une vie banale.
Et puis Georges a débarqué, avec son franc-parler et ses blagues pourries, et tout a changé. Mon monde s’est désaxé.
Clairement, je n’allais pas finir avec la jolie fille.

 

Mon avis :

Une très belle surprise que ce livre!
Dévoré en une journée (ce qui est à souligner en pleine panne de lecture!)

J’ai adoré les titres de chapitres qui intriguent et révèlent à demi mots le contenu potentiel sans trop en dire. Ils donnent envie forcément de lire le chapitre suivant à chaque fois pour en comprendre la signification.
J’ai beaucoup aimé la plume de l’autrice et le ton qu’elle donne au récit. L’histoire est racontée du point de vue de Priam, notre personnage principal.
Le récit est rempli d’humour, de références mythologiques grecques (pour la plupart) et certaines des actions/réactions des personnages sont juste mythiques. J’ai beaucoup souri et aussi ri toute seule. Et qu’est-ce que ça fait du bien!

Mais là où l’autrice m’a totalement conquise c’est sur les personnages.
Priam est un adolescent lambda. Tout ce qu’il y a de plus banal comme il aime à le dire lui même.
Une vie classique, des amis, un cursus scolaire sans vague. Amoureux de sa meilleure amie qui ne le voit pas du tout comme un potentiel prétendant.
Rien de palpitant sur le papier donc.
Jusqu’au jour où Georges arrive de manière totalement dingue dans sa vie. A l’image de Georges, j’ai envie de dire.
Une amitié se noue rapidement entre les deux jeunes hommes et dès le départ les choses sont claires entre eux : Georges est gay, Priam ne l’est pas.
Et pourtant…
On assiste peu à peu à l’évidence. Celle que Priam refuse de voir et de comprendre.
Et pourtant…
Tout au long de cette année de terminale décisive en enjeux et futur, nous suivons le chemin de Priam. Les choix qu’il fait, les erreurs qu’il commet. Et ça sonne parfaitement juste.

Ce livre ça a été un peu des montagnes russes émotionnelles.
J’ai eu aussi le coeur totalement brisé pour Priam à un moment et ce sera mon petit bémol du livre car je trouve que ce passage était un peu too much et tiré par les cheveux à mon goût, un brin cliché.
Même si quand on est adolescent on agit sur des coups de tête et des coups de coeur, j’ai un peu tiqué là dessus (mais ça ne m’a pas enlevé mon plaisir de lecture!)

Ce roman traite de l’adolescence, de la découverte de soi, de l’acceptation, de la différence, d’aimer (et pas seulement d’aimer un genre, un sexe, mais d’aimer, tout simplement)
Je me suis attachée aux personnages et au petit groupe d’amis de Priam. C’était addictif et je voulais savoir où tout cela allait mener Georges et Priam.
J’ai eu le coeur un peu serré de les quitter.
Mais la fin m’a plu telle qu’elle était.
Et c’est à souligner car il s’agit d’une fin plutôt ouverte. Mais qui fait sens et qui est très douce et porteuse d’espoir.

Ce livre c’est une jeune fille avec une batte de baseball, des amis, un dessous de lit, des maths, un oreiller, des tags, des vacances, un canapé déplacé, la Bretagne, de l’incompréhension, un bord de mer, un baiser, une soeur, un tableau qu’il faut ressentir, des jeux de mots sur la mythologie, de l’incertitude, des convictions, des décisions, des peurs, un anniversaire raté, des crises d’angoisse, une disparition, aimer sans se soucier de qui on aime, un psy, une hospitalisation, des retrouvailles, un avenir… et tellement plus encore!

Publicités
Cet article, publié dans M/M, Romans, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s