Le confident – Hélène Grémillon

image

4 eme de couverture :

Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d’abord à une erreur mais les lettres continuent d’arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu’elle n’est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme.

Mon avis :

J’ai adoré ce premier roman de l’auteur. Conseillé par Sarah, je me suis laissée tenter par ce roman d’une auteure française pour changer de mes innombrables lectures anglaises ou américaines.

Donc dans ce livre, nous avons Camille. Qui a 35 ans et vient de perdre sa mère. Tout est en plein bouleversement dans sa vie actuellement. Elle ne sait plus trop où elle en est, ce qu’elle veut faire, doit faire… Le deuil est compliqué et difficile.

Parmi les éternelles lettres de condoléances qui arrivent chaque jour, voilà qu’arrive un courrier qui sort du lot. Étrange correspondance qui ne semble pas s’adresser directement à elle. Camille croit d’abord à une erreur. Mais les lettres arrivent chaque semaine et raconte une histoire à laquelle Camille appartient finalement peut-être. Elle ne peut s’empêcher de continuer à les lire pour savoir ce qui a pu se passer, pour démêler le vrai du faux.

Ces lettres racontent une histoire qui s’est passée à l’époque de la guerre. Une histoire de coups de foudre, d’amour et de désamour, de secrets de famille, de trahison, de mensonges, de faux semblants, d’acceptation, de folie, de désir capable de tout balayer sur son passage y compris la raison et la moralité.

Une histoire de secrets. Trop bien gardés. Trop longtemps ignorés.

J’ai, comme je le disais, beaucoup aimé ce livre. Je l’ai lu en 48h, il fait environ 300 pages. Mais je ne les ai pas vues défiler. Je voulais savoir quel était le fin mot de cette intrigante histoire. Les mots et l’écriture d’Hélène Grémillon m’ont emportée rapidement. J’ai adhéré au style et à la poésie des mots choisis. J’ai vu certaines choses arriver mais ça ne m’a pas enlevé le plaisir de la découverte du dénouement. Vraiment un excellent moment!!! Merci Sarah pour la découverte!!

« Ce ne sont pas les autres qui nous infligent les pires déceptions,  mais le choc entre la réalité et les emballements de notre imagination »

« L’amour est un principe mystérieux, le désamour plus encore, on arrive à savoir pourquoi on aime, jamais vraiment pourquoi on n’aime plus »

« En amour, il faut rien demander, rien quémander. Ne cherche jamais à te faire aimer des gens comme tu voudrais qu’ils t’aiment, ce n’est pas ça, le véritable amour. Il faut accepter que les gens t’aiment à leur manière »

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le confident – Hélène Grémillon

  1. Cess dit :

    je peux savoir pourquoi il y a tjs pas de billets sur LIOS ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s